Le quotidien

Le jukebox

060417_0614_Lejukebox1.jpg

«♫ Nous n’irons plus au bois, ♫
♫ Les lauriers sont coupés, ♫
♫ La belle que voilà  ♫
♫ Ira les ramasser  ♫

♫ Entrez dans la danse, ♫
♫ Voyez, comme on danse, ♫
♫ Sautez, dansez, ♫
♫ Embrassez qui vous voulez. ♫ »

« Pas voulez Maman : voudrez »

Cela fait plus d’un mois qu’il n’a pas entendu cette chanson, mais il se souvient quand même mieux des paroles que moi.

« ♫ Tiens, voilà du boudin, voilà du boudin, voilà du boudin   ♫
♫ Pour les Alsaciens, les Suisses et les Lorrains,  ♫
♫ Pour les Belges y’en a plus   ♫
♫ Pour les Belges y’en a plus   ♫
♫ Ce sont des tireur au [sifflement]   ♫« 

« Pas des tireurs maman, des trous »

Là, c’est ma faute, j’ai commencé à chanter « le boudin » sans vérifier les paroles… du coup quand j’ai corrigé, il avait déjà enregistré. Il existe mille exemples, mais vous avez compris l’idée, Fifi est un Diapason sur pattes. Il chante juste et retient rapidement les paroles de tout air.

Un matin la maîtresse de petite section m’a dit, un grand sourire aux lèvres : « je ne savais pas que vous étiez une famille bilingue ». Flattée, je lui réponds que non, mais que l’on essaie de parler un peu anglais aux enfants pour qu’ils enregistrent la musique de la langue. Regard surprit de la maîtresse : « je parlais du breton ».
Monsieur-Mon-Mari ne sommes pas bretons.
Nous ne parlons pas la langue : A nous deux, nous devons comprendre ou savoir décomposer à peine une petite centaine de mot.

060417_0614_Lejukebox2.jpgJe la regarde, sans comprendre. A mes cotés, Fifi semble ennuyé à l’idée que son secret soit révélé. Fifi chante joyeux anniversaire en Breton pour toute la classe à chaque gâteau. La maitresse a des étoiles dans les yeux en me le disant : non bretonnante elle-même, cela lui rappelle les gâteaux d’anniversaire de son enfance, quand la langue Bretonne (c’est une langue, pas un patois) dominait encore le français (elle n’a pas plus de 45 ans la maîtresse).

En effet, Fifi connait « deiz-ha-bloaz laouen » depuis que notre cousine bilingue lui a appris en deux minutes six mois plus tôt.

Avant ses deux ans, il chantait une bonne douzaine de chansons différentes, air et paroles. Certains soirs, il peut faire un concert d’une bonne demi-heure seul dans son lit avant de s’endormir. Il n’a pas besoin de public, il chante pour son plaisir, se détendre, s’endormir. Alors qu’il sait à peine tenir un crayon, prétend reconnaitre uniquement la première et la dernière lettre de son prénom, il connaît les paroles complètes d’un nombre impressionnant de chansons (une centaine ?), retient toutes celles apprises à l’école… ou entendues dans la salle de sieste. Quand j’ai rencontré la maîtresse pour faire le point (tout va bien merci 😉 ), elle m’a dit qu’il était son chanteur préféré et qu’elle était impressionné par sa justesse (en même temps, quand on nait avec l’oreille absolue…).

Va falloir que j’arrête d’écouter devant lui Renaud, Gainsbourg et du Brassens…

Et chez vous ? Vos enfants, ont-ils des talents innés particuliers ?

 

6 commentaires sur “Le jukebox

  1. Mon fils chante plutôt bien il parait…. chantant moi même très faux, je ne saurai confirmer mais il retient pas mal de paroles et de chansons….
    C’est ainsi, qu’un jour au parc, je l’ai vu entonner à tue tête une série d’Alléluia, perché au sommet du toboggan, sous le regard médusé des autres mamans…. ^^’

    J'aime

Un commentaire et ma journée s'embellit !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s