#10 du mois·Les idées reçues·Les jolies choses

Grandir ou vieillir ? [#10dumois]

3 enfants en 3 ans grandir vieillir htIl existe des questions courtes qui m’entrainent inévitablement dans des réflexions complexes, longues. Les mots que vous lisez maintenant débutent le 3eme article que j’entame sur le même thème en une semaine. Les deux premiers vont rester pour le moment dans les limbes du blog.

Je ne pouvais cependant pas rester sans répondre à l’invitation de Claire Egalimère, surtout après avoir lu son article sur le sujet.

Voir des gens réagir à ma prose ainsi me met des papillons dans le ventre. C’est un peu idiot certes, mais savoir que j’ai, le plus souvent sans le vouloir, eu une influence sur quelqu’un m’a toujours fait un peu peur. De même, j’ai souvent une sorte de vertige quand on me demande mon avis. A moins que ma fille m’interroge sur le bien fondé de porter des pulls en hiver, il est devenu assez rare que mon opinion soit tranchée.

Les années passant, j’ai le temps de voir les autres évoluer, faire des choix, en subir ou en supporter les conséquences.
Les années passant, j’ai le temps subir ou supporter les conséquences de mes propres choix.
Les années passant, j’ai compris que nous ne réagissons pas de la même façon face à une situation similaire. Par exemple en réaction à une remarque contrariante, je réagis différemment suivant mon humeur ou ma fatigue.

Est cela grandir ? Ou est-ce vieillir ?

La première fois que mon frère m’a appelé pour me dire qu’il avait un nouveau poste de ‘sénior’, j’ai eu un fou rire.
Puis j’ai compté.
Son âge, le mien.
Ses années d’expériences, les miennes.
Mon rire est passé quand j’ai réalisé que j’étais, moi aussi, une sénior.

On vieillit un petit peu chaque jour.

Mes enfants sont ravis de vieillir, au point de compter parfois encore leur âge en mois. Ils anticipent chaque anniversaire avec beaucoup de plaisir, attendent chaque vacances avec impatience : « c’est trop long ! » me répètent ils souvent.

Le rapport au temps est relatif

time-3933688_1280Sans m’en rendre compte réellement, durant les quinze dernières années, une bascule s’est faite : mon rapport au temps a changé. Un simple calcul mathématique m’a donné la raison.
– J’ai vécu 43 printemps, étés, automnes. Je vis mon 44eme hiver. Cette nouvelle année 2020 représente seulement 2.3% de mon temps de vie
– Loulou a vécu 5 printemps, étés, automnes. Il découvre son 5eme mois de janvier. Cette nouvelle année représente donc 20% de son temps de vie.
Ayant plus de 8 fois l’âge de mon plus jeune enfant, une journée, une semaine ou un mois me parait 8 fois moins long qu’à lui.

Vieillir n’a pas que du bon

Elodie-Frege-metamorphosee-elle-ose-une-coiffure-oubliee-des-annees-80 cutSouvent je me sens un peu dépassée par le temps. J’ai l’impression de ne pas savoir suivre ce qu’il se passe. Avec les réseaux sociaux, l’Internet en général, l’information s’est accélérée de façon exponentielle.

Je peux apprendre que Elodie Frégé change de coupe de cheveux alors même qu’elle est encore chez le facteur… Dire que j’ignore qui est Elodie Fégé !

Souvent je constate que les nouvelles chansons diffusées à la radio émanent d’artistes qui ont l’âge de mes neveux (Angèle, si vous lisez ceci, ma puce est dingue de vous).

Cette sensation d’être submergée, dépassée par le flot continue des choses est amplifiée par notre société. Elle me fait me sentir ‘vieille’ dans le pire sens du terme…

Couple au cheveux grisVieillir, c’est avoir de l’expérience.

Même si mon corps me dit le contraire, vieillir est globalement plutôt positif.

Déjà, l’autre alternative ‘rester jeune éternellement comme Roméo ou Juliette’, me semble plus définitive que romantique.
Ensuite en vieillissant, j’ai eu le temps d’apprendre à me connaitre, à accepter mes défauts, apprécier mes qualités.

Aujourd’hui j’ai une vie totalement imparfaite qui me convient presque parfaitement. Si un élément vient la perturber, j’ai nettement plus de clés pour y faire face qu’il y a quinze ou vingt ans.

Vieillir, c’est parfois savoir

lost found searchingCela fait ‘vieille conne’ d’écrire cela : j’en ai conscience pour avoir longtemps pensé que les ‘vieux qui savent’ sont avant tout de ‘vieux cons’. L’expérience m’a démontré qu’avoir du vécu permet d’acquérir certaines connaissances.

Pour preuve, pensez à votre carrière professionnelle : combien de choses, d’aspects de votre métier qui vous paraissaient compliquée faites-vous sans y penser désormais ? Connaitre son métier, maitriser le bon geste, savoir parler de la bonne façon, connaitre la bonne manipulation d’un logiciel ou d’un appareil… Mais aussi arriver à expliquer, déléguer, faire confiance aux autres : c’est toute cela qui fait d’un professionnel un ‘sénior’. Pour moi, ce n’est pas une question d’âge, mais d’expérience.

Le paragraphe ci-dessus s’applique aussi aux parents : Nous avons tous dû surmonter des montagnes qui nous paraissent aujourd’hui pas plus hautes que des ralentisseurs (ou la dernière bosse sur le front de notre enfant).

Vieillir est une opération individuelle propre à chacun

Même si je ne peux m’empêcher de prévenir, annoncer par avance les risques (je suis une ‘vieille conne’, oui), je sais que ‘Les conseilleurs ne sont pas les payeurs’ : il est important de faire ses propres erreurs pour apprendre. J’ai acquis ce savoir empiriquement, en n’écoutant pas certains conseils avisés pour me planter lamentablement ensuite. A mon avis, cette conscience ne m’empêchera probablement jamais de continuer à faire mes propres erreurs malgré les conseils avisés et judicieux de mes proches.

C’est pour cela que je crois profondément qu’il faut laisser son enfant, même tout petit, jouer de manière autonome. Je crois aussi qu’un enfant doit gérer ses conflits avec les autres par lui-même autant que possible (en restant vigilent sur son bien-être et sa sécurité, nous sommes d’accord).
En apprenant par lui-même, je pense qu’un enfant apprend mieux… exactement comme je retiens nettement mieux les conséquences de mes actes que celles des actes des autres.

Rester sur ses acquis, c’est être vieux : l’inverse de vieillir.

Impossible de vieillir si vous êtes déjà vieux… quelle tristesse !

Il y a quelques années, un voisin dont la femme avait des soucis de santé m’a dit qu’ils étaient vieux parce qu’ils n’avaient plus de projets. Un miracle a eu lieu depuis, son épouse va bien mieux. Ce couple d’octogénaire rajeunit depuis. Ils ont des projets de vacances, de voyage. Ils font des travaux pour améliorer leur maison et son jardin. Ils sont pour moi un magnifique exemple.

3 enfants en 3 ans beauté de la vie

Vieillir, c’est grandir

Pas physiquement certes puisque passé un certain âge on a tendance à se tasser et que prendre de l’emphase horizontalement (grossir quoi) ne compte pas comme grandir !

Toute cette expérience que j’acquiers me permet d’évoluer quotidiennement.

Une personne pleine de sagesse (totalement oublié qui, désolée) a écrit : « il est important d’apprendre quelque chose chaque jour ». Pour moi, une journée sans apprendre est effectivement une journée perdue.

Devenir enseignante occasionnelle m’a démontré que l’on peut apprendre des jeunes. Cela m’a encouragée à (re)découvrir certains aspects de mon métier en particulier. Par effet boule de neige, j’ai découvert d’autres métiers proches, d’autres univers qui m’ont, indirectement et inconsciemment, projeté dans une nouvelle expérience professionnelle.

Il ne s’agit pas seulement de savoir fondamental.

Je pense qu’il n’existe pas de mauvaise culture. Je crois que l’on devrait accorder plus d’importance à ce qui s’appelle communément la ‘culture populaire’. Sans être fan de Johnny ou Michel Sardou, j’aime connaitre leur histoire, celles de leurs chansons. Pour rester dans le musical, j’ai découvert les chansons de Maitre Gims en 2019 (par Sting, certes) et m’intéresse de plus en plus à Soprano (oui, j’ai compris qu’il n’est pas un perdreau de l’année).

Découvrir de jeunes ou nouveaux talents m’apporte un nouvel univers musical plaisant à explorer… et je peux faire étalage de ma connaissance quand Gims plagie/sample des morceaux des années 80 !

 

Avoir des enfants fait grandir de plein de manières

Culturellement déjà

main dans la mainDéjà parce qu’avec eux je découvre le monde contemporain, leur réalité dans laquelle ils évoluent. Ils jouent avec des ‘Ztrings’, pas des cordelettes. Ils sont surpris de voir leur père meilleur qu’eux aux billes. Ils nous font (déjà) découvrir des films, des chansons ou des modes qui nous échapperaient sans eux.

Bon, j’avoue : ce retour à la mode des années 80 me fait sourire largement… Cependant, il a le grand mérite de remettre en rayon les pantalons taille haute qui manquaient depuis quinze ans à beaucoup de femmes !

Humainement aussi

Parce que vois mes enfants découvrir le monde, c’est le redécouvrir par leurs yeux. Par eux, je réapprends bien des choses, avec leur regard bien sûr, mais aussi avec le recul de l’expérience de mes 43 ans.

Mon petit dernier va avoir 5 ans dans quelques jours. Ma grande en aura 8 deux semaines après. Le temps passe, en laissant les jeunes découvrir la tables des adultes, je me rapproche du côté réservé aux ‘vieux’ de la famille. C’est une l’évolution naturelle :

Vieillir, c’est avoir de l’expérience. Une expérience qui aide à grandir.

3 enfants en 3 ans annie

Article non sponsorisé
Crédit photos : © 3enfantsen3ans.com et pixabay

10dumois-les-thèmes-de-2020Le #10 du mois est un rendez-vous blog. Il s’agit, à date fixe, de publier un article sur un thème imposé (les explications du concept sont là). Le #10dumois, est pour moi l’occasion de faire un article d’un genre différent, puis d’aller découvrir ce que les collègues, avec leurs blogs très variés, ont produit .
Ce mois ci  le thème est « Grandir ou vieillir »

 

 

13 commentaires sur “Grandir ou vieillir ? [#10dumois]

    1. Bonjour,
      Merci pour les corrections(en plus c’était en gras, misère ! je me relis pourtant, promis)… S’il n’y a que 2 fautes, vu l’heure d’écriture et mon état de fatigue on dira que je m’en tire bien LOL.
      J’espère que le fond vous a intéressée quand même 😉

      Aimé par 1 personne

  1. je te rejoins sur pas mal de choses. J’ai une autre perspective vis à vis de certaines situations. Je prends plus de recul et je me dit que les choses ne sont pas si faciles et qu’ on est tous différents. Pour l’actualité People et musical, je suis tout autant largué et je n’ai pas d’enfants pour me faire un topo.
    Quant à la carrière changer à l’aube de mes 40 ans choix difficile. Alors je me suis lancée dans l’entrepreneuriat tout en gardant pour l’instant mon emploi de salarié, quitte à changer autant faire quelque chose qui me plaît.

    Aimé par 1 personne

      1. absolument pas, je suis créatrice de contenus et j’accompagne les entrepreneuses dans leur création d’entreprise ou celles qui sont un peu perdus et souhaiteraient se reconvertir

        J'aime

Un commentaire et ma journée s'éclaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s