Bienvenue en absurdie·Le quotidien

Fée princesse avec des aîles

Bienvenue en absurdie·Le quotidien

Scooter au yaourt

Le quotidien

Toc toc toc…

8h23. Pour Monsieur-Mon-Mari, c’est le petit matin. Ses yeux sont ouvert, le café est avalé, mais… c’est dur ! Il attrape Loulou, lui met manteau, tour de cou, bonnet. Un bisou à ses deux aînés puis à son épouse et hop, à la voiture. 8h29. Loulou bouclé dans son siège, Monsieur-Mon-Mari s’installe, démarre. La radio… Lire la suite Toc toc toc…

Criar Cuervos·Le quotidien

Les dons extraordinaires des enfants

Mes enfants sont comme tous les autres : incapables de retrouver un chausson au milieu du couloir, même (à fortiori) s’ils sont entrain de marcher dessus. Mais il y a deux choses pour lesquels leurs visions semble pouvoir scanner une boite fermée en mode rayon X : les jouets et la nourriture. Une fois de plus, la… Lire la suite Les dons extraordinaires des enfants

Argh·Criar Cuervos·Les idées reçues

[Fibulano] Phobie

Cela a commencé vers 30 mois. Au début ma puce a refusé de porter un vêtement. Puis deux. Puis trois. Puis beaucoup. Cela a commencé avec les gilets. Elle s’est mise à refuser systématiquement la grande majorité d’entre eux. Du coup, elle portait la plupart du temps toujours le même gilet… un truc en lycra… Lire la suite [Fibulano] Phobie

Criar Cuervos·Le quotidien

Charme enfantin

Anecdote qui remonte au printemps 2015. Mes parents étant en visite, c'est en tête à tête avec mes fils (3 mois et 2 ans tout rond) que je vais à la foire à puériculture de G*. Ma cible : les bonnes affaires vestimentaires pour mes trois petits. Niché dans l'écharpe, Loulou profite de ce bon… Lire la suite Charme enfantin

Les idées reçues

Fleurus, constant consternant…

Fondus de lecture, mes castors juniors aiment tous les livres, sur tous les sujets... Mais, pour des raisons personnelles, ils ont une certaine inclination aux livres remplis d'ambulances ou de camion de pompiers... Alors ils s'en font offrir (j'avoue, j'ai moi même acheté des fleurus) On ne parlera pas aujourd'hui du sexisme de la collection… Lire la suite Fleurus, constant consternant…