Le quotidien·Les jolies choses

Le mercredi est à nous

Le matin, c'est moi qui le dépose. A midi, je le récupère chez son assistante maternelle. Les premières fois, nous rentrions pour enchaîner sur son déjeuner. Cela ne fonctionnait pas : soit cela décalait trop son repas, soit il était tellement content d'être seul avec moi qu'il jouait, riait, se levait ou chantait… mais ne mangeait… Lire la suite Le mercredi est à nous

Le quotidien

L’insomnie

23h59. Plus ponctuelle que Cendrillon, gloussant encore des vannes de ma soirée entre filles, j’ouvre la porte de ma maison, aussi doucement que possible. Sur la pointe des pieds (essayez avec des bottes à talon, c’est un bon exercice de gainage), j’entre chez moi. Avec beaucoup de précautions, je referme la porte, tourne le verrou.… Lire la suite L’insomnie