Le quotidien

Moment tranquille

Il fait noir dans la chambre. Mon inconscient capte quelques vagues sons. Bien au chaud sous la couette, j’ouvre un œil vers le réveil : 6h43. Non ? Pas possible !
UNE NUIT COMPLÈTE SANS ENFANT QUI APPELLE ? !!!
Extase de maman. Je me retourne vers monsieur-mon-mari qui ronflote paisiblement et retourne voir mon copain Morphée.

6h49. J’ouvre brusquement les deux yeux ! J’ai une fenêtre, une opportunité, il faut que j’en profite !
Me redressant gracieusement (tel un hippo de Fantasia), je sors du lit en catimini. Un peu de technique et beaucoup de précaution, je parviens à ouvrir la porte de ma chambre sans la faire grincer… Pieds nus, à pas de velours, je longe le couloir du premier étage, passant devant les portes de Loulou puis Fifi.

6h51. Bout du couloir. Un peu de lumière filtre sous la porte fermée de Ririe. Je l’entends « lire » une histoire à ses élèves peluches.
Sans un bruit, je pénètre dans la salle de bain, allume la lumière, referme prestement la porte et tourne la clé qui, dans cliquetis métallique, me met à l’abri.

victory26h52. Je l’ai fait !
J’ai la salle de bain pour moi, je vais pouvoir me doucher peinarde, tranquille, SEULE !
Ouvrant le robinet pour que l’eau chauffe, je me déshabille, esquisse un petit pas de danse. La balance me regarde, m’invitant à l’humiliation. Un peu hésitante, je monte dessus. Le plateau s’éclaire, joyeusement. Un poids s’affiche.
Non ?
Si !
J’ai perdu 400g depuis la dernière pesée, jeudi dernier !
YOUHOUH !
Extase de femme. C’est d’un pas assuré que j’entre dans la baignoire.

6h59. L’eau est chaude, le shampoing dans les cheveux, la journée commence bien….

7h01. Un coup contre la porte. « Maman ? »
Bruit d’eau dans les oreilles, je décide que je ne peux entendre… donc je ne réponds pas.

7h05. « Maman ! » « MAMAN ! »
Bon, là, cela devient dur de l’ignorer… Même Monsieur-mon-mari s’est levé pour voir ce qui se passe. Comme il est repartit, je présume que l’objet de ces appels n’est pas bien grave. Si je continue de les ignorer, peut-être vont ils cesser ? (innocence, naïveté ? Non, reste d’optimisme matinal)

douche.jpg

7h06. « MAMAN ! » « MAMAN ! »
Secoué comme elle l’est, la poignée ne résistera plus très longtemps. J’évalue mentalement combien de temps la porte en tasseaux de pin 35/35mm et CP de 2mm peut résister aux assauts d’un enfant de presque 5 ans.
Réponse : probablement plus longtemps que les nerfs d’une mère.
Résignée, je coupe le robinet d’eau.
D’une voix la moins énervée possible (pensée en boucle : je suis une maman bienveillante), je susurre : « que se passe-t-il y a ma chérie ? »
Debout dans la baignoire, je suis nue, trempée, du savon dégouline. J’ai froid.

« Maman, est ce que je pourrais avoir une crêpe au petit déjeuner ce matin s’il te plait ? »

 

Enregistrer

3 commentaires sur “Moment tranquille

  1. Ici j’ai en tête la même scène mais pour le petit dej. Réveillé tôt j’en ai profité pour me faufiler dans la cuisine, me préparer « the pti dej » en chantonnant, m’assoir enfin, tremper ma première tartine et … « mamannnnn j’ai faimmmmmm! » J’ai pleuré je crois 😂

    J'aime

Un commentaire et ma journée s'éclaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s