Argh·Le quotidien

La clémentine

clem1

Mon fils aîné est né cartésien. Il est logique, carré, clair dans tout ce qu’il fait. Cela a ses bons cotés. Par exemple, il a comprit seul que sa tête ne passe pas entre les barreaux de l’escalier, il ne mélange pas l’huile et l’eau quand il vide les bouteilles sur le sol de la cuisine et vous ne le verrez plus  approcher sa main d’un récipient chaud. Il teste et, en fonction du résultat fait ses conclusions et prend les mesures qui s’imposent.

Petit, Fifi est tombé plusieurs fois dans  les escaliers. Depuis, même sans garder souvenir de ces chutes, il a une technique sûre, imparable pour ne pas tomber : faire attention. Je m’en suis égoïstement servie pour qu’il apprenne à ce monte en l’air de Loulou comment utiliser nos marches en marbre qui ne pardonnent aucun faux pas.

Fifi a des rituels. La brosse a dent doit être posé de telle façon. Les livres se rangent par ordre de taille sur la table rouge. Le verre du dîner est le Tintin (le héros qui ressemble à Papa). On se déshabille et s’habille en commençant par le bas. la voiture de police va plus vite que la voiture noire (oui, la batmobile n’est pas rapide chez nous, c’est comme cela, et si Batman n’est pas content, qu’il vienne m’en parler) et se gare à un endroit précis du tapis de jeu.

Fifi est un peu maniaque, mais ce n’est pas gênant.
La plupart du temps…
Mais pas tout le temps.
Laissez moi vous compter ce cérémonial d’hiver qui me tape sur les nerfs…

clem2Quand il mange une clémentine, Fifi a toujours le même rituel. D’abord il l’épluche puis il la partage en deux (jusqu’ici vous faites certainement pareil). Mais ensuite, une moitié est posée sur la table de la cuisine tandis que l’autre (5 quartiers sinon on est mal) est positionnée pour fabriquer un « bonhomme » tel que ci contre.
Eclat de rire, Monsieur-mon-mari et/ou moi sommes priés d’admirer la création du jour.

Ensuite, Fifi mange les quartiers, toujours dans le même ordre. D’abord il avale les jambes (gauche puis droite), puis un bras et le ventre. Là le « bonhomme » devient une « tortue ».

clem3Ensuite Fifi (pas végé pour le coup) gobe la tête de la « tortue » (ci contre).

Le dénouement s’approche. Fifi sépare un a un les quartiers de la seconde moitié. Il les aligne devant lui. Il rectifie leur placement jusqu’à ce qu’ils soient tous équidistants et bien en face de lui. Si par malheur il y en a des plus petits, il les placera par ordre de taille.

La dernière étape arrive enfin. Quartier par quartier, Fifi avale tranquillement sa seconde moitié, posément, en souriant d’extase.

clem4

Pendant ce temps là, Ririe a eu le temps d’éplucher et engloutir sa clem’, un yaourt, un kiwi et le reste de fromage tombé sur sa chaise. Loulou a lui aussi épluché sa clem’, il a pu suçoter 3 quartiers, jeter le reste au sol, balancer son assiette ou se la mettre sur la tête. Parfois, le temps de coucher le petit, Fifi n’a toujours pas fini de manger ses fichus quartiers de clémentine !

« Mon fils, une seule clémentine par repas. Surtout au dîner : dedans il y a des vitamines qui risquent de t’empêcher de bien dormir alors il ne faut pas en manger trop mon chéri »

2 commentaires sur “La clémentine

Un commentaire et ma journée s'embellit !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s