Le quotidien·Logistique

Bien s’équiper avec des enfants rapprochés

logistique.jpgLorsque l’on devient parent, il est très difficile de savoir à l’avance quels sont les articles de puériculture qui seront indispensables. Chacun (ami, parent, vendeurs, professionnel) a son idée sur la question… et les avis divergent.

Concrètement, pour accueillir un enfant, les seuls indispensables sont quelques vêtements, un mode de couchage, des couches et un mode d’alimentation.

Tout le reste n’est qu’accessoire (oui, même le siège auto : tous les enfants ne circulent pas en voiture) !  Dans cet « accessoire », beaucoup de parents trouvent certains éléments indispensables.  Comme tout est approximatif en matière de parentalité, les indispensables pour un enfant peuvent être totalement inutiles pour le suivant de la même fratrie. Ici la chaise à bascule nous a sauvé la mise plus d’une fois avec Ririe… et nous a été totalement inutile avec ses frères, même si le petit Loulou aime qu’on le berce avec.

Voici une liste issue de notre expérience reprenant les différents postes « équipements ». Ce qui suit est naturellement plutôt orienté enfants rapprochés, mais a été écrit à l’attention de tous les jeunes parents. Par cet arrticle, je tente de vous aider à y voir plus clair. Au fil du temps, je détaille certains points dans des articles annexes.

logistique-lit-bebe

Le couchage

Un enfant = un couchage ! Cela peut paraître évident, mais comme le lit est à mes yeux le seul indispensable en double, ben je préfère le préciser !

Ma famille possède un berceau. Mes enfants ont donc eu le privilège de passer leurs premières nuits dans le même lit que leur mère. C’est utile je pense, mais pas indispensable.

Pour les trois enfants, nous avons donc tourné avec le berceau et deux lit à barreaux. Quand Fifi est né, Ririe était en lit à barreaux. Lorsque Fifi a quitté le berceau, j’ai eu deux petits en lit bébé.

Ririe est passé en « lit de grande » à deux ans et demi. Son lit bébé a donc été disponible pour Loulou dès sa sortie du berceau.

De la même façon, nous avons tourné avec deux lits parapluie (Ririe et Fifi puis Fifi et Loulou).

Les rangements

C’est le cœur du sujet « organisation ». Pour ma part, j’ai toujours laissé les gardes robes dans les chambres. Tout ce qui est hygiène par contre est cantonné à la salle de bain.

Au niveau des rangements, nous n’avons rien d’original. Étagères, casiers, cintres…

Notre particularité enfant rapprochés est d’avoir un code couleur à chaque fois que plusieurs enfants ont le même article (biberon, brosse à dent, verre, etc.) : Vert (ou rose) pour Ririe, Bleu (ou orange) pour Fifi et Rouge pour Loulou.

Oui. Comme eux :

castor-junior-121
les castors juniors

La chambre, de façon générale

Un article spécifique sur les aménagements de la chambre de bébé (ou d’un enfant) est disponible ici (cliquer sur lien).

La table à langer

Un plan à langer et un tapis à langer me paraissent plus qu’utile. Peu importe le look, je pense qu’il faut un endroit spécifique pour prendre soin de bébé sans se casser le dos.

Avec des enfants rapprochés, on se retrouve avec des couches et des vêtements de tailles différentes. Pour que ce soit clair, chez nous chaque enfant avait ‘un côté’ : les couches de Ririe était à gauche sur la tablette, celle de Fifi à droite. Les vêtements étaient suspendus à des crochets de part et d’autre de la table à langer.

Lorsqu’on a la place, un moyen simple de différencier est d’utiliser des casiers de différentes couleurs en attribuant toujours la même à chaque enfant.

logistique-bain-bebe2Le bain

Pour le coup, avec un, deux ou trois enfants, Monsieur Mon Mari, gestionnaire de la toilette, a tout fait avec un seul équipement : une baignoire bébé, un transat et un anneau de bain. Je cite l’anneau, mais ne le place pas dans mes indispensables : un seul de mes trois enfants l’a réellement utilisé.

Le parclogistique-parc2

Le parc pour bébé… en avoir ou pas ? Vous pouvez lire l’article spécifique sur le sujet ici, j’y détaille les différents types de parcs.

C’est à mon avis le moins important de mes indispensables. Pour mes deux aînés j’aurais pu faire sans. Mais, quand Loulou est né, le parc m’a été d’une grande aide pour tenir à distance mes deux ‘grands du fragile nourrisson. (jusqu’au jour où mes farceurs ont découvert la porte zippée et assimilé son fonctionnement).

Le transat

Mes deux « grands » ont 14 mois d’écart. Je pense que nous étions entre deux. Quand Fifi est né, Ririe n’avait plus vraiment besoin du transat, mais elle en avait encore envie.

Notre politique fut de n’en n’avoir qu’un. Officiellement il était réservé à l’enfant le plus jeune, mais nous tournions les yeux lorsque les aînés faisaient un tour dedans pour marquer leur territoire pendant que le troisième ne l’occupait pas.

logistique-chaise-hauteLa chaise haute

Beaucoup de famille d’enfants rapprochés tournent avec une seule chaise haute. Nous ne faisons pas exception. Par contre, nous avons investi dans un bon réhausseur. De fait, quelques semaines avant que  Fifi ne commence la diversification, Ririe a eu la fierté d’avoir un nouveau siège pour ses repas.

Puis nous avons assez rapidement -vers deux ans- posé Ririe sur une vraie chaise pour libérer le réhausseur.

Aujourd’hui mes deux ainés sont dans des sièges normaux. Loulou a profité du réhausseur jusqu’à environ deux ans et demi. Bien que petit pour son âge, il n’a pas de difficulté marticulière à manger à table assis dans une chaise traditionnelle et cela nous simplifie la vie durant nos déplacements.

Le siège auto

Un point primordial dans toute famille

Nous vivons en province, nous avons deux voitures : une petite citadine conduite par Monsieur-mon-mari et un tank familial manœuvré par mes soins. La configuration a évoluée plusieurs fois en cinq ans :logistique-sieges-auto2

  1. Un seul enfant

Pour Ririe seule, pas de souci : elle a d’abord été dans son cosy super-chic-qui-s’allonge-dos-à-la-route-et-est-homologué-pour-de-long-trajets. Ensuite elle a bénéficié de deux sièges auto, un dans chaque voiture.

  1. Deux enfants rapprochés

 Au début, le cosy pour Fifi qui passait si besoin d’une voiture à l’autre, Ririe gardant un fauteuil dans chaque véhicule.

Ensuite chaque enfant a eu un fauteuil dans chaque véhicule… donc quatre sièges auto 0/1 en tout (oui, cela peut faire un budget, mais le marché de l’occasion nous a bien aidés).

  1. Trois enfants rapprochés

Au début, no souci : le cosy et les 4 fauteuils 0/1 soit 5 sièges en tout.

Ensuite, on a eu un peu de malchance chanceuse : Loulou grandissait lentement et, surtout, ne prenait pas de poids. Il a donc gardé le cosy quasiment un an (il a atteint les 10kg à 21 mois, pèse 12.5kg à 3 ans). Cela nous a permis de passer Ririe (et mon géant Fifi) en réhausseur à dossier avant que Loulou n’ait besoin d’un siège auto.

Aujourd’hui, nous utilisons 6 assises dans la configuration suivante :

  • Dans le tank : deux rehausseurs isofix à dossier et un siège auto 1/2. Chacun a sa place et son siège.
  • Dans la citadine : un siège auto 1/2, un réhausseur à dossier homologué et un réhausseur sans dossier (pas bien, sorry). Suivant son compagnon de route, Fifi fait les trajets soit dans le siège auto (et Ririe dans le rehausseur), soit dans le rehausseur (et Loulou dans le siège auto).

Par expérience, je signale qu’il est possible de caser 1 siège bébé et deux réhausseurs à dossier dans les citadines Peugeot, ce qui est conforme aux normes de sécurité actuelles. j’en parle dans cet articleNous avons pu le faire dans une 206, une 207 ou une 307, à condition de placer le siège bébé au milieu, d’oublier l’isofix, et de boucler soit même les ceintures.
Par contre, il nous a été totalement impossible de mettre les 3 assises enfants dans une Clio3 : la partie dans laquelle s’insère la boucle des ceintures est ‘encastrée’ dans la banquette, ce qui empèche totalement de mettre un siège auto au milieu (même sans mettre les réhausseurs en Isofix).

3 enfants en 3 ans Gun intérieur1
La preuve que c’est possible de caser 3 petits dans une 206

Le portage

fifille2

Pour Ririe, j’ai usé un porte bébé pas physio du tout.

Quand Fifi est né, j’ai investi dans une écharpe. A ma grande surprise, j’ai découvert qu’utiliser une écharpe était bien plus pratique : une fois le nœud fait, j’emmaillotais mon fils dedans qui profitait à fond de mon odeur. grâce au portage, je gardais les mains libres pour ma « grande » de 14 mois.

Article de 3 enfants en 3 ans sur le portage en lien ici

Il m’est arrivé ponctuellement d’utiliser l’écharpe pour Loulou en même temps que la poussette double pour Ririe et Fifi… ce qui nous amène au dernier item :

La poussette

papa-poule-kangourou

Qu’on ait un ou plusieurs enfants, c’est l’un des achats stratégiques pré-naissance. Nous nous sommes bien planté dans notre choix (voir article ci dessus).  A mon avis, deux engins suffisent amplement :

  • Une poussette simple. Suivant les configurations, elle peut sembler indispensable. Elle a été complétée par l’écharpe quand il y avait du nourrisson dans la maison.

La nôtre a une caractéristique importante à mes yeux : elle s’allonge totalement, ce qui permet d’y accueillir un nouveau-né. Au moment d’acheter c’est un critère auquel il faut prêter attention, car la majorité des poussettes « canne » ne s’allongent pas.

  • Une poussette double. La fameuse poussette double « enfants rapprochés » à ne pas confondre avec la poussette « jumeaux » généralement bien plus onéreuse.

Elle m’a été vraiment utile, surtout avec mes aînés. Tous les parents d’enfants rapprochés n’en ont pas : Avec un bon mode de portage, on peut tout faire avec une poussette simple.

Article de 3 enfants en 3 ans sur le choix de la première poussette en lien ici

En conclusion

Ce petit tour d’horizon ne reflète que mon expérience. Il n’est pas exhaustif. Chaque famille à son fonctionnement, je ne pense pas qu’il y ait de recette « idéale ». L’important à mon avis étant de faire en fonction de soi, de sa façon de vivre. Par exemple, Floriane vous suggère d’exclure 10 articles de votre liste de naissance.

 

Chaque maman possédant ses trucs et astuces, je vous invite à enrichir cet article par vos commentaires…. Cela me fera plaisir de lire vos retours d’expérience

Enregistrer

Enregistrer

6 commentaires sur “Bien s’équiper avec des enfants rapprochés

  1. En ce qui me concerne j’ai 3 enfants de 8 ans, 18 mois et bientot 3 mois. J’ai une poussette duo pour mes 2bebes et une poussette simple pour le « grand » bebe et le porte bebe pour mon « petit » bebe .

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour et bienvenue 🙂
      J’avais un fonctionnement assez similaire à l’arrivée du 3eme. Ce qui est bizarre (je le réalise en lisant votre commentaire) c’est que quand BB2 était bébé en même temps que BB1, je n’avais que rarement la poussette simple + l’écharpe… alors que c’est finalement le plus pratique/moins gourmand en volume.
      Merci pour votre commentaire

      J'aime

Un commentaire et ma journée s'éclaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s