Logistique

Découvrir le portage

Portage sur le ventre

A la naissance de Ririe, telle la majorité des futurs parents, nous ignorions tout du portage. Le sujet n’a pas beaucoup intéressé Monsieur-Mon-Mari : il préférait/préfère toujours utiliser ses bras et, son privilège préféré, partagé par ses enfants était d’avoir un petit endormi sur lui. Le portage m’est donc revenu à 90%. Aujourd’hui, c’est surtout un souvenir car, si bien des parents portent jusqu’à 4/5 ans sans souci, mon dos a décidé que je devais mettre le holà.

Premiers pas de parent porteur

Portage pas physio

A la naissance de Ririe, Monsieur-Mon-Mari avait trouvé pour nous un porte bébé. Ravis de pouvoir me délester les bras de temps en temps (Ririe ne pouvait pas facilement être posée dans ses premières semaines), j’ai été séduite par les boucles et les fermetures qui me donnait l’impression que mon bébé était bien sanglé, ne risquait pas de tomber. Admirez donc, la tête de Ririe (moins d’un mois) en arrière, son dos vertical, ses jambes pendantes, son gros manteau : tout ce qu’il faut éviter !

Et oui.

Pourquoi ?

Il y a un gros mot que je ne connaissais pas lorsque je suis devenue maman, c’est « physiologique ». Laissez-moi vous l’expliquer : Après avoir passé 9 mois recroquevillé en position fœtale, les bébés gardent une préférence marquée pour cette position. Surtout les premiers mois de leur vie. En fait leur colonne est encore arrondie. Ce n’est qu’en grandissant qu’elle va se redresser progressivement Cf schéma ci-dessous : Portage colonneEn le mettant dans un porte bébé inadapté, le bébé doit utiliser des muscles encore immatures pour (tenter de) soutenir sa colonne vertébrale. Par ailleurs, ses jambes pendent de part et d’autre, exactement comme sur la photo de mon bébé dans son porte bébé. Le bébé se sent balancé de part et d’autre, il a le dos qui peut lui faire mal, il ne peut attraper ses mains (son pouce)  Ce n’est pas physiologique.

portage position physio 77012360Un portage « physiologique », c’est un portage qui prend en compte les caractéristique physiques d’un bébé, à commencer par sa colonne vertébrale et ses jambes « grenouille » c’est-à-dire repliées.

Avec quoi ?

De ce que je vois autour de moi, et par ma propre expérience, je pense qu’il n’y a pas de mode de portage idéal. Le mieux que je puisse vous conseiller est de chercher un atelier de portage près de chez vous pour tester les différentes possibilités. Attention à bien choisir l’animatrice : JPMBB est la marque la plus connue d’écharpe de portage (je suis adepte moi-même), et propose des ateliers avec des monitrices agréées dans toute la France. Mais il existe aussi des monitrices indépendantes fort compétentes (listé à la fin de cet article d’un blog spécialisé « portage »).  C’est un investissement, mais cela vaut la peine : vous pourrez vous tester, vous entrainer et trouver « votre » solution de portage préférée.

Portage echarpe

Peu importe le moyen utilisé, la seule chose qui compte c’est que l’on soit équipé en mode de portage physiologique (sachant qu’en vrai, un porte bébé physio pour enfant qui ne sait pas encore mettre ses orteils dans la bouche -vers ses 6 mois-, cela n’existe pas).

Les principaux modes de portage  sont :

  • Le porte bébé : le plus connu. La marque leader du marché est réputée non physiologique. Ne vous laissez pas embobiner par des vendeurs qui n’ont parfois aucune expérience en la matière
  • Le Mei Tei : entre écharpe et porte bébé. A partir de 6 mois
  • Le Sling : une sorte d’écharpe que l’on va venir accrocher sur une épaule en ménageant une poche au niveau de la taille. Cela permet de porter bébé en bandoulière.
  • L’écharpe : c’est une simple bande de tissus (extensible ou non) que l’on drape sur soit avant de le nouer.
  • Le hamac : de nombreux avertissements reviennent contre ce mode de portage qui, bien que physio, pose des problèmes concernant la chaleur pour le bébé et le risque non négligeable d’asphyxie. A ma connaissance, le hamac est marginal en France.

Comment ?

Portage schemaphysio1

cliquez sur cette photo pour la retrouver en grand sur son blog d’origine

 

Pour porter un enfant, il y a quelques règles à observer et quelques interdits. N’étant pas spécialiste, je vais juste vous résumer les principes de base d’un portage physiologique :

  • Le corps de bébé doit être en « position grenouille » : dos arrondit, genoux plus hauts que les hanches. Plus l’enfant est petit, plus son dos/ses jambes vont naturellement former un arrondit. Sa colonne doit être alignée.
  • Son visage doit être dégagé et constamment visible par le porteur (ce qui exclut pour les tout petit le portage face au monde )
  • Le bébé doit être à portée de bisou
  • Le parent porteur doit sentir à l’aise, il ne doit pas se pencher ou se tenir en arrière : si vous ressentez le besoin de tenir votre enfant, c’est probablement parce qu’il est mal positionné…

Porter ses enfants rapprochés

Non, je n’ai pas porté plusieurs enfants en même temps, même si c’est possible… en utilisant deux porteurs !

Portage echarpe2Quand Fifi est né, j’ai investi dans une écharpe. A ma grande surprise, j’ai découvert qu’utiliser une écharpe était bien pratique : une fois le nœud fait (j’avais la classique 5m de la marque la plus connue), j’emmaillotais mon fils dedans qui profitait à fond de mon odeur et j’avais les mains libres pour ma « grande » de 14 mois. A l’arrivée de Loulou, l’écharpe a été ma meilleure copine : mon tout petit était blotti contre moi, je profitais autant de sa chaleur/son odeur que lui de la mienne, et j’avais toute liberté pour m’occuper des deux aînés.

Pour la montée en voiture avec deux ou trois enfants c’est idéal : le plus petit était lové contre moi bien tranquille au chaud en sécurité pendant que je fais monter/attache le(s) grand(s) dans leurs sièges. Ensuite, je n’avais qu’à descendre l’un des brins de l’écharpe pour sortir le bébé et le mettre dans le siège. Pas besoin de dénouer/défaire l’écharpe ! C’est un objet léger, pas encombrant, qui ne gêne en rien le port de la ceinture. A la descente de voiture, c’était aussi simple : je récupérais le plus jeune, hop dans l’écharpe, on remonte le brin sur l’épaule (c’est plus long à lire qu’à faire) et on a les mains libre pour le(s) aîné(s).

Il m’est arrivé ponctuellement d’utiliser l’écharpe pour Loulou en même temps que la poussette double pour Ririe et Fifi. On se sent bien chargé certes, mais en cas d’épidémie à la maison, cela permet de faire une course urgente et indispensable.

Chaque maman possédant ses trucs et astuces, je vous invite à enrichir cet article par vos commentaires…. Cela me fera plaisir de lire vos retours d’expérience

Enregistrer

Un commentaire sur “Découvrir le portage

Un commentaire et ma journée s'embellit !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s