Les livres

Livres pour un « bébé » qui devient « aîné »

Chapeau Arrivée bébé

Ririe venait d’avoir six mois lorsque nous avons eu le plaisir de découvrir que notre second enfant était installé dans mon ventre. Comment expliqué à un bébé qu’un autre bébé allait entrer dans sa vie ?  Obsédés par les livres comme nous le sommes, nous avons vite trouvé notre solution : les livres ! Quand mon ventre a commencé à pousser visiblement, c’est avec les Tchoupi que nous avons expliqué à Ririe les changements à venir. Au fil du temps, notre collection sur le thème de la maternité s’est agrandie. Aujourd’hui, je vous présente donc une sélection de mes livres préférés sur le thème « un bébé va arriver à la maison ».

1.     Maman est enceinte

tchoupi maman attend bébéTchoupi bientôt grand frère / Tchoupi, Maman attend un bébé

Papa et Maman expliquent à Tchoupi que Maman a un bébé dans le ventre. Tchoupi vit les différentes étapes jusqu’à la visite de maman à la maternité.

La collection Tchoupi (on en a une bonne dizaine), est à la portée d’un bébé. Les termes sont appropriés, les illustrations claires (une image par double page). Un tout petit suit facilement et réagit.
Celui-ci se place du point de vue de l’enfant. L’accent est mis la longueur de l’attente. (Ré)expliquer que bébé ne sera pas là tout de suite est important pour un tout petit qui n’a pas encore la notion du temps. Enfin, les grandes étapes qui précède l’arrivée d’un bébé sont marquées : avec ce tome nous avons expliqué à Ririe pourquoi nous préparions la chambre, les vêtements du bébé… et, tel Tchoupi, elle a participé.

Tchoupi, Maman attend un bébé, de Thierry Courtin.
Edition Nathan – 24 pages – disponible sous le titre « Tchoupi bientôt grand frère » depuis le 12/01/17

loupPetit Loup devient grand frère*

Maman loup a un bébé loup dans le ventre. Cela ne plait pas à Petit Loup qui est surtout très inquiet que son monde change

Parfaitement adapté à un tout petit qui devient aîné. J’aime le côté non manichéen. Pour moi un Bébé a le droit de ne pas être ravi de l’arrivée d’un autre dans la maison… C’est à nous, parents, de le rassurer, comme le font les parents loup dans ce livre.

Petit Loup devient grand frère, texte de de Orianne Lallemand, illustration par Éléonore Thuillier.
Edition Auzou – 24 pages – en librairies

La naissance doltoLa naissance*

De la rencontre des parents à l’arrivée d’un bébé. On fête l’anniversaire de quelqu’un pour rappeler sa naissance.

On ne présente plus Catherine et Françoise Dolto… La collection des « Doltos » pour les tous petits est pédagogique, claire et contemporaine. J’aime la mise en page colorée avec un seul dessin par double page.
Ce volume est plus élaboré que d’autres de la collection. Je le pense plutôt pour des enfants de 2 ans et demi ou plus. Parmi tous les recueils consultés, celui-ci est le seul qui parle clairement et simplement de la conception, comment se positionne bébé dans le ventre et comment il naît. Cela le rend vraiment passionnant un enfant en âge du « pourquoi ? »

La naissance, texte de Catherine Dolto et Colline Faure Poirée, illustration Frédéric Mansot.
Edition Giboulées, Gallimard Jeunesse – 24 pages – en librairies

2.     Bébé vient de naître

Et après il y auraEt après, il y aura…*

Livre à rabats en trois chapitres qui explique que la vie change, mais que ce n’est pas un problème.

Le plus poétique de la sélection. En partant du quotidien « après le jour vient la nuit », « après les chaussettes, on met les chaussures », on chemine jusqu’au fait : « quand bébé sera né, certaines choses vont changer et d’autre pas ». En le lisant j’ai été frustrée de ne pas avoir de prétexte pour l’acheter (Si Monsieur-Mon-Mari lit ces lignes : non, ce n’est pas un argument suffisant pour me convaincre de porter BB4). Ce livre me plaît en tous points : les illustrations claires et colorées (oui, je me répète aujourd’hui), les rabats, la poésie qu’il dégage…
Totalement adapté à un tout petit qui voit sa vie chamboulée par l’arrivée d’un nouveau bébé. (Il existe aussi par le même auteur et dedans il y a qui traite de la grossesse, mais je n’ai pas pu le consulter).

Et après, il y aura… de Jeanne Ashbé.
Edition L’école des Loisirs – 24 pages – en librairies

tchoupi a une petite soeurTchoupi a une petite sœur

Fanni, la petite sœur, arrive à la maison. Ce second opus montre la vie avec un bébé tout petit.

Les ennuis commencent pour le nouveau grand frère : il découvre que le bébé passe son temps à dormir/pleurer/manger/faire dans sa couche. Clairement, il n’est pas intéressant ce bébé qui prend toute l’attention de tout le monde ! C’est précisément là l’intérêt de ce tome : dédramatiser, montrer au petit que c’est normal, que tous les aînés vivent cela.
Ce livre a pas mal servi à Fifi qui avait 21 mois à la naissance de Loulou. Par contre, Ririe est passé à côté : pour elle, le petit bébé n’avait aucun intérêt jusqu’à ce qu’il bouge… sauf pour le toucher ou le gouter (oui, elle aimait lui manger les mains).

Tchoupi a une petite sœur, de Thierry Courtin.
Edition Nathan – 24 pages – disponible (ouverture différente) en librairies

croquetteCroquette devient grand frère

Croquette est en train de jouer quand Papa lui annonce la nouvelle : les bébés sont nés. Il va voir maman à l’hôpital des lapins… Son grand frère le rassure sur la suite…

Un must have pour l’enfant du milieu (à partir de 18-20 mois je pense)… en tout cas c’est mon opinion. J’aime la créativité des auteurs, le texte est amusant et on entre facilement dans l’histoire. Les illustrations sont douces, légères. J’aime qu’il existe un livre pour l’enfant du milieu : il n’est pas l’aîné, il n’est plus le plus jeune… comment se placer ?
Mon Fifi a parfois un peu de mal à se placer… Nous allons lui relire ce livre.

Croquette devient grand frère, texte d’Armelle Renoult, illustration Claire Frossard.
Edition Auzou – 32 pages – en librairies

Une petite soeurUne petite sœur, ça sert à quoi ?*

Maman rentre de la maternité avec une petite sœur. Cabotin l’écureuil est content de devenir grand frère, mais frustré de ne pas pouvoir jouer avec le bébé.

Plutôt à partir de 2 ans. J’aime les illustrations de cette collection, les histoires sont en plusieurs parties : dans la première un petit a un souci. Au milieu les personnages se posent et font prendre conscience au petit héros que la solution est en lui. L’intérêt de ce livre est qu’il démontre que l’échange avec un nouveau-né est possible dès les premiers jours… et que grandir a ses bons côtés.

Une petite sœur, ça sert à quoi ?  Texte de Sophie Bellier, illustration Sophie Ledesma.
Edition Fleurus – 24 pages – en librairies

 

3.     Bébé est à la maison

Ptt ours brunPetit Ours Brun et le bébé**

Ourse Grise vient en visite avec son Bébé. Petit Ours Brun est très intéressé par le bébé.

Le seul de la sélection qui ne parle pas de fratrie (Petit ours Brun est fils unique). Son intérêt est sa simplicité, il parlera à un tout petit qui connait la série. Moins complet que d’autres, il est très facile d’approche et permet de découvrir « qu’est-ce qu’un bébé ? ». Détail intéressant : ourse grise allaite le bébé ourson.

Petit Ours Brun et le bébé, texte Marie Aubinais  Illustration de  Danièle Bour et Céline Bour Chollet
Bayard jeunesse – 16 pages – en librairies

tchoupi s occupe fanniT’choupi s’occupe bien de sa petite soeur

Fanni, grandit un peu. Elle tient assise, gazouille. Elle commence donc à devenir intéressante.

Tchoupi est un petit frère attentif qui prend soin de sa petite sœur… Il participe à la vie quotidienne et il aime cela. Utile pour nous avec Ririe qui s’impatientait de jouer avec son petit frère vers 18 mois.
Au passage, je remarque avec plaisir que c’est le Papa qui prend soin des enfants (donc on donne le biberon). Maman est (je l’espère/l’invente) partie faire un tour au cinéma !

Tchoupi a une petite sœur, de Thierry Courtin.
Edition Nathan – 24 pages – disponible (nouvelle couverture à dominante bleu) depuis le 12/01/17

dolto bebe maisonUn bébé à la maison

Devenir grand frère, c’est découvrir comment maman prend soin de bébé. C’est aussi l’occasion d’avoir pleins de sentiments différents et parfois contradictoires.

Contrairement à l’autre de la sélection, ce livre est à mon avis adapté aux tous petits. J’aime la mise en page colorée avec un seul dessin par page. Le bébé de 15-18 mois peut suivre le récit de la vie quotidienne d’un nouveau né (change, bain, etc.). Les illustrations punchy, lumineuses, sont un régal pour mes yeux. (la maman allaite).
Loulou réclame souvent ce volume (la couverture rouge ?). Je suis fan du texte qui n’est pas manichéen et parle aussi du besoin d’attention d’un aîné.

Un bébé à la maison, texte de Catherine Dolto et Colline Faure Poirée, illustration Frédéric Mansot.
Edition Giboulées, Gallimard Jeunesse – 24 pages – en librairies

Un petit frèreUn petit frère, ça sert à quoi ?*

Depuis que le bébé est là Mounette la marmotte se sent délaissée. Elle va prendre conscience de toutes les bonnes choses de sa nouvelle vie

Plutôt à partir de 2 ans et demi. Comme toute la collection, deux parties : d’abord l’enfant est frustré car ses parents sont moins disponibles pour lui. Mais il prend conscience des bons moments induit par la présence du bébé. L’intérêt de ce livre est de traiter de la frustration des enfants (je pense que c’est un thème récurrent de la collection). Ses images sont belles et la petite héroïne attachante.

Un petit frère, ça sert à quoi ?  Texte de Sophie Bellier, illustration Sophie Ledesma.
Edition Fleurus – 24 pages – en librairies

martine ancienMartine petite maman

Martine doit s’occuper d’Alain, le petit frère, car elle doit remplacer Maman. Le titre est explicite, Martine s’occupe elle-même de bébé.

Comme un coté désuet (on aime ou l’on déteste) : dans cette version (texte original 1968), entre les frictions à l’eau de colonne, les épingles à nourrices pour fermer les couches et le sucre dans le biberon, on sent qu’il y a un monde entre les soins de bébé dans les sixties et ceux que l’on prodigue aujourd’hui !
Pourquoi j’en parle : En dehors du fait que Belle Maman se prénomme Martine, j’aime les illustrations à l’ancienne. La surprise des Martine est que même Loulou (2 ans) aime qu’on lui lise ces albums. On se laisse facilement porter par l’histoire qui est simple et raconte le déroulé d’une journée avec un bébé dans les années 60. Martine est seule avec l’enfant et fait tout comme une vraie maman alors qu’il s’agit d’un vrai bébé (pour ceux qui ne la connaissent pas, Martine est une petite fille de 7-9 ans)… Mais cela ne me gêne pas. Je pense que c’est adapté pour que les enfants se projettent plus facilement dans le récit.

Martine petite maman, texte de Gilbert Delahaye, illustration Marcel Marlier.
Edition Casterman – 24 pages – disponible d’occasion

Martine garde son petit frèreMartine garde son petit frère*

Maman est partie pour la journée, Martine doit s’occuper de son petit frère  Paul. Le titre est explicite, Martine s’occupe elle-même de bébé.

Version actualisée du livre précédent (édition 2016). Alain est devenu Paul, l’eau de colonne de l’huile d’amande douce, plus d’épingle à nourrice ni de sucre dans le biberon qui reste à température ambiante. Le texte a été dépoussiéré, mais l’esprit et les illustrations sont restés. Les qualités du volume sont les mêmes que celle de l’original… le 21eme siècle en bonus !

Martine garde son petit frère, texte de Gilbert Delahaye, illustration Marcel Marlier.
Edition Casterman – 24 pages – en librairies

4.     Pour des un tout petit peu plus grand (3-5 ans)

guduleGudule a un bébé

Gudule est très heureuse de sa vie : Papa, Maman, les copains, etc. Mais un jour elle remarque que le ventre de Maman pousse… et là, PAF, on lui annonce qu’elle va être grande sœur ! Mais pourquoi devrait-elle s’en réjouir ?

En préparant l’article, j’ai découvert que Gudule est une héroïne récurrente. Nous avons offert cet album à Ririe (presque trois ans) pour la naissance de Loulou.
Ce que j’aime particulièrement : Pourquoi un enfant doit il se réjouir à 100 % quand sa maman devient énorme, irritable, fatiguée (peut-être pas vous, mais j’ai été tout cela) ?  Gudule n’est pas convaincu et en plus les récits des copains ne la rassurent pas !
On parle d’un livre pour jeune enfant, je vous promets qu’il finit bien et que tout le monde est heureux… mais c’est rafraichissant de voir un point de vue différent. Pour un futur aîné, cela permet de mettre des mots sur un ressenti un peu partagé et, si besoin, de pourvoir parler avec Maman du fait que non, lui n’est pas content que sa vie change !

Gudule a un bébé, Fanny Joly, Robert Capdevila.
Edition Hachette Jeunesse – 48 pages – en librairies

 

*Livre découvert en librairie pour compléter cet article.

** L’exemplaire familial est dans un tel état que je vous met la photo de l’édition actuelle (prise en librairie).

Cette liste n’est pas exhaustive bien évidement.

Nota : Je précise qu’aucune maison d’édition ne me sponsorise (vu ce que je dépense en livre par an, ce n’est pas juste !) et que je ne suis pas libraire… Juste une passionnée des livres.

Nota 2 : Promis, la prochaine fois il n’y aura pas deux Martine dans la séléction 😉

Et vous, quel livre sur le sujet de la maternité recommanderiez-vous ?

 

2 commentaires sur “Livres pour un « bébé » qui devient « aîné »

Un commentaire et ma journée s'éclaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s