Criar Cuervos·Les idées reçues·Les jolies choses

Et de 100.

Il y a quelques semaines, lorsque mon quatre-vingtième article est paru sur le blog, j’ai commencé à penser au centième. Aujourd’hui, nous sommes début juillet et j’écris, comme vous le comprenez, le centième texte pour mon blog 3enfantsen3ans.com. Je m’étais fais la promesse pour le #100t de faire un signe (COUCOU !) à une personne qui, sans le savoir, m’a donné l’impulsion pour me jeter à l’eau, en sautant d’un plongeoir qui ne m’avait jamais paru aussi haut. Ce centième article est très spécial pour moi, l’occasion de faire le point sur ce que j’ai vécu ces six derniers mois, des belles rencontres virtuelles que je fais.

il y a cinq ans j’ai découvert le blog d’une jeune femme de mon âge, dont le bébé-presque-tout-neuf avait trois mois d’écart avec le mien.  Beaucoup de choses avaient déjà étées partagées sur ce blog depuis 2009. La plume de son auteur était déjà très différence de celle des premiers articles, elle était enlevée, drôle, passionnante. Elle prenait son quotidien pour le transformer, par ses écrits, en histoires trépidantes. Elle parvenait à nous faire enchainer fous rires et larmes en deux paragraphes. C’est cela qui me plaît le plus dans son écriture : la faculté de jouer avec les sentiments, de nous faire plonger dans son monde débordant d’émotions.

Un jour de fin d’été 2014, la bloggeuse a fait son coming-out. Suite à un concours de nouvelles qu’elle avait remporté, une maison d’édition voulait éditer son premier roman. Au fil des semaines nous avons vécu toutes les étapes avec elle par l’intermédiaire de son blog… jusqu’à la publication de « Le premier jour du reste de ma vie » en janvier 2015, quasiment en coordination avec la naissance de mon Loulou.

Ensuite (en vrai cela n’a probablement pas été immédiat), Fayard l’a approchée… Fayard ! L’éditeur de Régine Déforges, l’auteur qui a changé mon adolescence (avec Emile Zola). Elle a partagé avec nous toutes les étapes qui ont amenées à la sortie de son deuxième roman, en mai 2016 : « Tu comprendras quand tu seras plus grande ». J’ai commis une erreur stratégique sur celui-ci en le dévorant d’une seule traite. Alors, lorsqu’en mai dernier est paru « Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie », j’ai couru l’acheter (bien sûr), mais j’ai pris le temps de le savourer, m’en délectant aussi lentement que mon grand appétit me le permettait.

Malgré son titre tellement long qu’on a tendance à en bafouiller la fin, ce roman marque la consécration de l’écrivaine Virginie Grimaldi. Désormais, elle a des dizaines de milliers de lecteurs. Pour ma part, je suis comme l’ado jaloux de voir la fille qu’il aime secrètement devenir la star du lycée : Ginie est hors de ma portée, elle est devenue un écrivain connu, célébré et célébrable. Alors je continue à la suivre avec plaisir, à lui souhaiter le meilleur et, les larmes aux yeux, je me fais à l’idée qu’il est probable qu’on ne partage jamais un café dans ma petite maison avec vue sur mer.

Sans le savoir, elle m’a cependant fait un cadeau. Elle a parlé sur son blog (qui prend désormais un peu la poussière) de ce que son ‘mari-presque-tout-neuf’ lui a offert à Noël dernier : « la dictée magique ». J’ai eu quarante ans à Noël dernier. Lorsque j’ai lu l’article, j’étais déjà en pleine réflexions. Il y a de belles choses dans ma vie, mais aussi quelques questionnements. Le jeu électronique de Virginie m’a rappelé instantanément un autre jeu, très marquant dans mon enfance: l’imprimerie Nathan. Ce jeu a peut être (probablement) été la première graine de ma passion pour l’écriture et la lecture  Avec ma petite imprimerie, j’ai tenu mon premier journal, écrit mes premières histoires en images, alors même que je ne savais pas encore officiellement lire. Et en repensant a ce jouet la réponse a mon questionnement des mois précédent est apparue comme une évidence. Merci Ginie.

Le blog que vous lisez est né une semaine plus tard. Je l’ai étoffé au départ avec quelques articles parus çà et là chez des copines, quelques propos que je trouvais ‘spirituels’ sur ma page Facebook (chacun met la spiritualité où il peut/veut). Ce blog, tous les articles écrit par mes soins qu’il contient répond à un objectif premier : affiner ma plume. Par mes vies précédentes, j’ai eu l’occasion d’être lue, critiquée parfois de façon virulente. je sais depuis longtemps le travail que représente un blog (scoop : ici vous lisez mon troisième site personnel). Paradoxalement, avec beaucoup d’arrogance, je pensais que, par elle-même, ma prose attirerait des lecteurs. Je pensais, qu’en parlant de ma nichée et de nos aventures, j’attirerais le monde à moi, qu’un jour proche les maisons d’éditions se jetteraient à mes pieds pour que je leur écrive une belle histoire qu’elles pourraient publier.

Oui, je suis arrogante. Et très naïve.

Très vite, j’ai découvert que la blogosphère est pleine de bloggeuses de talent.
Très vite j’ai compris que je suis une toute petite.
Maman-Tout-Terrain m’a donnée ma première belle leçon de vie de bloggeuse (oui, tu ne l’as pas fait volontairement). Un matin j’ai reçu un courriel de Thaïlande… Une jeune femme qui me dit (je résume grossièrement) « suis tombée sur toi par hasard y’a quelques temps, j’aime bien ce que tu écris, mais j’ai eu un mal de chien à retrouver ton blog, alors faudrait que tu fasses quelque chose ». S’en est suivit quelques explications sur le référencement et les façons d’améliorer la visibilité de mon blog (toujours pas en première page de gogole ma belle, je ne sais pas ce que je fais mal). Mais la leçon de vie n’est pas là. J’ai été lire son blog. Et j’ai réalisé qu’elle a un talent fou ! En trois phrases MTT nous plonge dans les problèmes de chauffe-eau chinois, nous explique ludiquement les différences culturelles entre Chine et Thaïlande, nous fait nous passionner pour des histoires de petons (Socks or not socks ?).

Après elle, j’ai été lire d’autres bloggeuses, comme Johanna et son magnifique blog « Au Presque Parfait » (que j’aime ce nom !). De façon amusante, de temps en temps nos thèmes d’articles se rejoignent… même si nos matinées sont très différentes ! (les miennes c’est là). J’ai découvert Agnès, et ses quatre enfants. Il y a aussi Floriane qui est parent naturellement, avec laquelle j’aime débattre de temps en temps parce que je ne suis pas toujours totalement d’accord.

Un jour, chemin faisant, j’ai croisée une maman BCBG. Je lui ai laissé un message à propos de son succès, et j’ai rencontré virtuellement une fille super (le mot est faible). Elle a pris le temps d’échanger avec moi sur les qualités et défaut de mon site, m’a rappelé l’importance de la forme de nos récits sur une toile où les lecteurs ne sont pas faciles à attraper, impossibles à retenir. (Le design actuel du blog lui doit énormément : s’il vous plaît faites lui en compliment, elle m’a tenu la main tout au long de la métamorphose). Son blog a été une nouvelle claque dans la tronche de mon arrogance. Parce qu’en plus de bien écrire, Maman BCBG dessine… tellement bien que j’ai pensé (à tort) que c’est son métier. Un talent brut comme j’en rencontre depuis que j’ai commencé à vous lire, les bloggeuses !

Enfin, je ne peux finir mon tout d’horizon sans évoquer Gtoch, la maman des Pilous qui nous raconte les aventures de sa famille nombreuse avec « un petit dernier et pourquoi pas ? » (j’espère bientôt découvrir à travers son regard les vacances sous la tente), Caroline, une instit qui a beaucoup de choses à nous apprendre dans « un jour en maternelle », Picou Bulle, don le blog est né quelques jours avant le mien… et enfin(*) Nanou… Que dire de Nanou et « de ses amours de jumeaux » ? Elle me plait, me donne envie d’aller la rencontrer dans sa région parisienne. Elle écrit juste et bien, partage avec nous son quotidien pas chamallow de maman solo. Parfois elle se plaint certes. Le plus souvent, elle nous montre sa douce force, sa volonté, la beauté et l’amour qu’elle a pour ses deux canailles.

Pour ce centième article, quasiment six mois jour pour jour après la parution du premier, la progression de mon nombre de lecteur est encourageante… J’ai eu la chance d’être reprise plusieurs fois par des sites beaucoup lus. La première j’ai espéré que cela m’apporterait des lecteurs réguliers. Maintenant, j’espère que mes articles médiatisés sur les sites plus connus laisseront une petite trace dans la tête des lecteurs occasionnels. Avec les quelques réguliers je vis désormais une belle aventure dont le bilan humain est plus que positif. Il est le facteur inattendu et merveilleux de mon entrée dans la blogosphère.

Maintenant, j’ai toujours envie que les maisons d’éditions se jettent à mes pieds pour que je leur écrive une belle histoire qu’elles pourraient publier. Mais j’ai appris une chose importante ces six derniers mois. Si un jour mon rêve devient réalité ce sera en partie grâce aux bloggeuses…

 

Je vous remercie les filles**, pour me lire bien sûr, mais aussi pour me booster au quotidien par vos écrits, vos histoires et vos belles personnalités.

 

 

* ‘Enfin’, ce n’est pas vrai que c’est la fin, mais je ne peux citer tout le monde… Un coucou à chacune des bloggeuses qui lira ceci.

**Si un garçon lit ces lignes, un coucou a lui, et qu’il n’hésite pas à être le premier mâle à commenter ma prose (suivez mon regard vers les vieux copains du net)….

 

Enregistrer

16 commentaires sur “Et de 100.

  1. Je suis très touchée, émue et heureuse d’avoir pu contribuer un peu à te faire réaliser un rêve. Mon blog a changé ma vie, grâce à l’écriture mais surtout grâce aux belles rencontres qu’il a permis, c’est bon de lire que c’est la même chose pour toi.
    Et merci de ta présence depuis si longtemps ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Rooooh douce et belle Ginie, quel bonheur de voir ton avatar ici !
      Je ne suis qu’aux premiers pas du voyage… mais ton histoire est tellement inspirante, même si elle n’est pas aussi lisse qu’il n’y parait aujourd’hui 🙂
      ❤ ❤ ❤
      (suis toute émue là)

      J'aime

  2. Ah heu…. Waou, merci pour tout ces compliments… je suis vraiment super touchée ! (et toute rouge !!)
    Même si là du coup, ça fait un peu distribution de claques 😀 on dirait qu’on s’est mise à plusieurs pour te tatanner la tronche, façon bataille au village d’Astérix et Obélix 😉 (alors que la blogosphère n’est qu’amour, like et paillettes…hinhinhin…)

    Mais je te comprends tout à fait : au début on se sent toute petite devant les autres blogueuses qui semblent toutes plus talentueuses les unes que les autres et puis… on se rend compte que c’est pas important, qu’on a notre style, notre place, notre « patte », notre talent et notre mot à dire… et surtout : on progresse !! perso, je vais de temps en temps relire mon premier article pour me rassurer et me dire que j’ai progressé quand même… (et, comme toi, mon premier article est un copier/coller d’un post Facebook que j’avais la faiblesse de trouver spirituel 😉 )

    Bon, en tout cas, 100 articles, tu as raison ça se fête !!!
    Et les rencontres, les partages et les échanges… ça c’est vraiment génial ! Les maisons d’édition se roulant à nos pieds, faudra attendre un peu (ou envisager l’auto-édition, de plus en plus en vogue ) mais un jour, qui sait ??? Bloger, c’est ouvrir de sacrées portes, tu verras bien (ce) qui en sort !!
    Moi j’aime beaucoup ta plume, et l’ambiance de ton blog… si un jour tu es édité, je ferrai ma groupie !! Et je viendrai prendre un café au bord de la mer avec toi 😉

    Bonne continuation, et je suis ravie de découvrir en toi une fan de Zola, mon auteur préféré (dans les classiques hein !) ce type, on dirait qu’il ouvre des failles spatio-temporelles et tu te retrouves catapultée au milieu des halles parisiennes, des grands magasins, d’un cimetière oublié, d’un jardin quasi biblique ou d’un lavoir, avec les odeurs, les sons, l’ambiance et tout et tout… lui, s’il avait eu un blog lifestyle, il aurait été en Une d’Hellocoton tous les jours !!!

    J'aime

    1. Emile à la une d’hellocoton, tu viens de me faire éclater de rire ! Tant mieux parce que là je suis en larme entre ton commentaire et celui de Ginie !
      Ton résumé est excellent : blogger c’est ouvrir une porte sur l’inconnu.
      Concernant les baffes t’inquiètes c’est mon égo qui les a reçu, pas moi directement… et en tant qu’artiste qui n’aime pas ce terme, cela fait toujours du bien parce que cela remet les pieds sur terre. merci pour les compliments, ta fidélité à ma prose, et l’aide que tu m’as apporté et que tu m’apportes encore !
      de gros ❤ ❤ ❤ pour toi 🙂

      PS : je n’ai pas demandé ton avis pour l’image car je ne voulais pas te prévenir avant l’article : acceptes tu que je la laisse ? (même question pour Maman Tout Terrain si elle lit ceci)

      Aimé par 1 personne

      1. Aucun soucis pour l’image 😉 Je note que tu as choisi un avatar me représentant couverte de vomi et autre déjections… niark niark niark !!!
        (Et par contre je suis curieuse : que sont devenus tes deux autres blogs ??)

        Aimé par 1 personne

      2. L’un des deux est cité dans mon article de samedi. peut être un jour que je le reprendrais… Pour le moment je ne le sens pas. Son sous titre est ‘Nulle Die Sine Linea’. C’est la devise qui est peinte sur la cheminée du bureau d’Emile Zola dans sa maison des Yvelines.
        L’autre n’est pas sous mon nom mais sous un pseudo. Il existe encore quelque part je pense… Il a attrait au scambaiting et à quelques bêtises que j’ai pu faire dans une vie antérieure ou je me voulais secouriste sur le net (oui, mon égo s’est toujours bien porté). A l’époque je faisais partie d’un site Belge sur le même sujet et, sous mon vrai prénom, de l’équipe rédaction d’un gros site national qui traite de canulars et existe toujours. J’y ai perdu beaucoup de temps mais gagné quelques amis chers dont un qui tient un vivarium des virus informatique les plus horribles que tu puisses imaginer (note pour moi même, ne jamais me brouiller avec lui).
        Pour l’illustration, figures toi que je n’ai pas trouvé d’avatar Glamour de ta petite personne, je pense qu’il y a donc un travail à faire sur toi même pour te dessiner un peu plus apprétée nanméo ! 😀

        Aimé par 1 personne

  3. Moi je ne suis pas blogueuse. Je t ai decouvert par le biais de partage facebook. Je lis tes articles mais ne commente pas j avoue ( ça me fait toujours drôle de commenter la vie de gens que je ne connais pas lol). Mais pour le 100eme je voulais quand même laisser un petit mot pour dire que 100 articles ce n est pas rien.
    La difficulté d un blog c est de tenir dans le temps, de trouver des choseq à raconter. .. en tout cas bravo. Continu comme ça.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire Maureen. Tu sais, ce n’est pas ma vie en tant que telle que je raconte ici. Ce sont plus des clichés instantanés (des photos) sur ce qu’est la vie d’une maman d’enfants rapprochés.
      Les choses intimes, je les garde pour ma vraie vie. Comme beaucoup de bloggeuses je pense.
      Du reste, c’est peut être à cause de cela que beaucoup donnent malgré elles des images de famille idéales : les emm*rdes du quotidien ne font pas souvent de bons articles !

      J'aime

  4. Alors…
    Bon…
    Heu…
    Voilà…
    Pas grand chose à dire… Peut-être que si je dégonfle ma cheville droite j’arriverai à me concentrer lorsqu’elle ne touchera plus la gauche 😀
    T’as vu ! Paragraphe 10 compter c’est mon métier, première ligne, c’est MOI !!!!
    Pour tes ambitions, je ne peux clairement pas grand chose pour toi, hormis ce que je fais déjà, te lire avec bonheur.
    Après je te souhaite de réaliser tout ce que tu veux !

    Aimé par 1 personne

  5. Ultra émue de te lire…
    Merci pour cette douce description. Je suis très touchée et flattée.
    Il ne nous reste plus qu’à organiser la rencontre IRL, en attendant, je vais aller faire un tour sur les blogs que je ne connais pas encore ❤

    Aimé par 1 personne

  6. Et oui depuis pas très longtemps il y a un garçon qui vous lit avec plaisir, quand j’ai le temps je me replonge dans les archives, les articles plus anciens.une sacrée prouesse de toujours avoir matière à écrire, quasi 100 articles,…

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir 😊
      Merci beaucoup pour votre commentaire et n’hésitez pas à donner votre point de vue 😉
      Concernant les 100 articles, l’inspiration vient en regardant les petits grandir… je ne suis qu’une toute petite, certaines ont probablement dépassé les 500 papiers….

      J'aime

  7. Oooooh!…
    Je suis passée par tous les états en lisant ton billet: « Tiens une photo de Thaïlande. »… « Rhooo, ça ressemble à un endroit que je connais… » … « Mais c’est de moi que ça parle!… » … J’ai fini la lecture de ton passage avec les larmes aux yeux.
    Et tellement excitée!
    Et puis j’ai appelé mon mari en plein milieu de son travail pour tout lui raconter!!!
    C’est amusant de relire l’histoire, de ta perspective. De mon côté c’est tout a fait ca: j’avais tout de suite accroché avec ta plume, la délicatesse avec laquelle tu évoques ta vie de famille nombreuse, et la sensibilité avec laquelle tu dresses les portraits de tes proches. Après plusieurs mois, j’ai toujours autant de plaisir à lire tes billets !
    Pour le SEO, je suis loin d’être une pro… Je n’arrive en premiere page que sur les segments en niche en français, comme « wat saman rattanaram »… pas follement excitant ;-)… avec tout le travail que tu as fait de ton cote, je pense que tu m’a largement dépassée aujourd’hui!
    … Mais le plus important, c’est que maintenant, tu es en bonne place dans mes favoris, dans mes amis de Hellocoton, et je te retrouve meme via Google!… Ca tombe bien, parce que je compte bien continuer a te suivre, dans ce joli voyage aupres des tiens! Longue vie a ton blog!
    Encore merci pour cette jolie suprise… Et bonnes vacances en famille 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Pour « wat saman rattanaram » je te vois 😀 sur gogole !!!!
      Contente d’être dans tes favoris… c’est évidemment réciproque. Merci pour le wagon de compliment, je me sens toute petite quand on est aussi gentil avec moi ❤
      Bonnes vacances à toi aussi… pour nous ce n’est pas tout de suite mais y’en a quand même de prévues… ce qui est une chance dans le contexte actuel.
      Merci encore de ton ‘support’ au quotidien par tes commentaires et ta bonne humeur.

      EDIT : https://www.qwant.com/?q=wat+saman+rattanaram&client=opensearch 😀

      Aimé par 1 personne

Un commentaire et ma journée s'embellit !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s