Le quotidien·Les jolies choses

La ratatouille

C’est l’été il fait beau et chaud (oui, c’est vite dit quand on est au nord de la Loire), et les gens sont en vacances. Nous sommes dans la semaine du 15 aout, celle de Marie, mais surtout celle ou la France est en vacances. A la fin de la semaine, la majorité des Aoutiens prendra la route pour retourner à sa vie quotidienne, les courses, le travail, le centre aéré, l’école, les activités extra-scolaire, le sport, le ménage (je remarque qu’il arrive en fin de liste)

Ce n’est pas le moment de penser à tout cela. Le quotidien nous rattrapera, laissons-le en vacances encore quelques jours et profitons de ce bon temps. Pour notre part, comme beaucoup de famille vivant loin de leurs Famille, le mois d’Aout est un bon moyen de prendre du temps pour en passer avec nos proches que nous ne voyons pas assez. Malheureusement, comme eux même sont en vacances (pensées pour ‘Iphigénie‘ qui a quitté la Basse Normandie quand nous sommes arrivés à l’Est de la Bretagne, et coucou à Laura que nous allons croiser sur la voie rapide entre le Morbihan et le Finistère). A l’instant où j’écris ces lignes, nous sommes 13 dans la maison de ma maman. Ce soir nous seront 14, demain 15 à table plus mes 3 enfants en 3 ans qui déjeunent avant. Dimanche midi est prévue une pointe à 19 pour le déjeuner. Le tout dans une habitation comportant 4 chambres et un bureau… Les quatre ados ont plantés la tente dehors, le reste se tasse dans la maison…

Chez moi, pour cuisiner, on va au (super)marché, on choisit les légumes, puis on rentre et on cuisine. Chez Maman, le marché est dans le garage… en prévision de notre venue (14 personnes  donc pendant plusieurs jours), mes parents sont allé au marché en gros (oui, ils ont l’habitude, oui dans nos familles les grandes tablées sont un art de vivre et un plaisir précieux). Tous les primeurs sont sur une grande table dans leur grand garage. Le congélateur du cellier est remplit, le frigo de réserve fonctionne à plein régime et celui du camping-car (aka la 5eme chambre…) sert de refuge aux bouteilles à rafraichir.

Ce matin, sitôt le petit déjeuner englouti, Ma maman et moi avons préparé une ratatouille pour le déjeuner.

Ma mère en chef de cuisine, Fifi et moi avons fait les petites mains. J’ai été au marché… sur la table du garage : 7 courgettes, 7 aubergines, 7 tomates, de l’ail, 2 poivrons (mais où sont les autres ?). Pas d’oignon : Maman prend des surgelés, elle en a marre de pleurer. Remontée dans la cuisine, j’ai épluché à demi les courgettes et les aubergines. Nous avons épluché, coupé, émincé les nombreux légumes. En charge des poivrons, mon fils n’est pas peu fier de les couper en tous petits morceaux, selon le gout de sa mamie. La spatule à la main, Mamie fait revenir les oignons dans de l’huile d’olive. Puis elle ajoute les tomates que j’ai pelées (alors que je les mets en dernier). Elle enchaîne avec les courgettes que fifi a rangé dans un saladier (oui, il sait que cela ne sert à rien). Puis les aubergines (quand je prépare, elles reviennent dans de l’huile d’olive en premier dans le faitout) avant d’ajouter les poivrons et l’ail écrasé.

Plaisir ultime, toutes les herbes viennent du jardin : thym, romarin, laurier et même du basilic. Les deux marmites ne sont pas totalement pleine… alors on ajoute encore des légumes : 2 courgettes, 2 aubergines et 2 tomates. Pour les poivrons, après négociation avec le cuisinier en chef aka Maman, on en ajoute un demi.

Il est 9 heures, les derniers prennent leur petit déjeuner dans les odeurs de légumes cuisant à petit feu. Entre la planche à découper et les tartines de confiture, son plus jeune fils sur les genoux, Monsieur-Mon-Mari boit tranquillement son café. A un mètre de lui, sur la plaque, les deux marmites bouillonnent lentement. Leur volume est impressionnant. Elles vont devoir cuire pendant une grosse heure avant de pouvoir être regroupées dans la plus grande.

« Que mange-t-on à midi ? »

 

3 commentaires sur “La ratatouille

    1. Oui… Le lave linge a donné des signes de faiblesse, le sèche linge nous a laché par contre.
      Une fois mes parents recevaient une vingtaine de personnes pour deux jours et le lave vaisselle les a lâchés… leurs invités se sont relayés pour la vaisselle

      J'aime

Un commentaire et ma journée s'éclaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s