Argh·Le quotidien·Logistique

Comment j’ai zappé la photo du premier cours de danse

3 enfants en 3 ans danse basket.jpg
Tout parent enchaînant l’école et une activité de fin d’après-midi vous le confirmera : le timing est serré. L’an dernier, c’était pour nous une découverte car jusqu’alors les activités « extra scolaires », en l’occurrence la piscine, avaient lieu le samedi ou le dimanche matin. C’est confort, oui. Mais voilà les enfants grandissent et, tôt ou tard, on a l’incongrue idée de les inscrire à un sport ou une activité artistique pour qu’il développe ses qualités exceptionnelles. Pour ma fille aînée, notre choix (ou plutôt son unique obsession) fut la danse. Ne pouvant l’y emmener le mercredi, nous l’avons donc inscrite le mardi soir…

Ce n’est pas malin d’inscrire un enfant à une activité en centre-ville quand on vit sur la périphérie et qu’il n’y a que 30 minutes pour récupérer les enfants, les faire gouter, les emmener à la salle, changer l’enfant impliqué et l’envoyer à son cours. En fait, c’est un véritable sprint. Tous les mardis, je désespérais d’envoyer ma fille à l’heure et dans une tenue approprié sur la scène de son école de danse… Fin Juin, après le gala, le soulagement a été indicible : plus de course le mardi soir… tous les soirs de semaine se ressemblaient. La routine était savoureuse.

Mais les parents ont la mémoire courte…

Nous avons donc réinscrit notre fille à la danse cette année, dans le même cours. Comme nous sommes très joueurs, désormais notre second enfant, très demandeur, apprend à danser dans la même classe (l’avantage des enfants rapprochés, c’est qu’ils peuvent pratiquer ensemble la majorité des activités extra scolaires).

Mardi dernier, c’était la première séance…

Je n’ai pas pensé à faire la photo de rentrée de l’école de danse… Voilà pourquoi :

16h00 : Cela fait trois fois que mon alarme sonne, cela signifie que je suis en retard. Un geste de la main à ma collègue, je sors de l’agence en courant, sprint jusqu’à la voiture garée à 100m

16h03 : Le Bluetooth ne fonctionne pas… je mets le téléphone sur haut-parleur pour parler à ma cliente… elle n’entend pas terrible, mais on se comprend quand même.

16h10 : ARGH ! Il y a trois feux entre l’agence et la maison de la nounou… deux sont passés rouge juste pour me faire enrager… maintenant le troisième est bloqué par une camionnette qui ne peut plus avancer car personne ne songe à la laisser passer. Flute !

16h17 : J’ai récupéré Loulou avec 5 bonnes minutes de retard…

16h23 : YOUHOUH ! Le seul feu entre la maison de la nounou et l’école était vert et la route dégagée. Nous serons à l’heure à l’école.

16h26 : j’ai trouvé une place sur le trottoir, la chance est avec moi. C’est moyen légal eut égard au pointillé jaune pudiquement caché par ma voiture, mais il y a une tolérance pour la sortie de l’école. Pour ne pas gêner les piétons, je prends le temps de me reculer autant que possible, laissant ainsi le trottoir libre autour d’un poteau. Comme cela les piétons pourront circuler facilement.

16h27 : je déboucle Loulou, il trotte tout content avec moi jusqu’à l’école : « on va à la danse ! » chantonne mon tout petit.

16h30 : ma Ririe est la première à sortir de la classe, suivie par mon Fifi. J’aime la maîtresse de mes enfants !

16h31 : En sortant de l’école je croise Swatch* la maman de Flack* puis Marguerite* la maman de Fleurette* qui sont aussi pressées que moi… mais ne le savent pas encore : c’est leur première fois !

16h33 : à la voiture…. qui est bloquée ! Une petite voiture rouge a profité des 2 mètres laissés disponibles autour du poteau pour se garer, quasiment à touche-touche de mon char d’assaut !
Je grogne, peste, mais réussit à ne pas sortir de mot d’argot devant mes enfants.

16h35 : Les trois enfants sont chacun dans son siège, ceintures bouclées. Les gouters sont distribués.

16h36 : pas de propriétaire de C1 rouge à l’horizon. Donc, soit je klaxonne jusqu’à ce que quelqu’un arrive… soit j’apprends à sortir d’un créneau sans chausse pied.
On est à Brest, cela ne se fait pas de klaxonner en continu.
Oui mais cela défoule.
Cela ne fera pas venir l’indélicat/e conducteur/trice plus rapidement… surtout que les primaires ne sont pas encore tous sortis.
Je n’ai pas la place de sortir.
Mais je n’ai pas le choix : je n’ai pas dix minutes à perdre pour attendre que le pot de yaourt dégage (je précise que je n’ai rien contre les pots de yaourt, mais celui-là avait bloqué mon tank)

16h36 20″ : j’obéis à ma bonne conscience et commence à manœuvrer… J’ai les deux roues droites sur le trottoir et un véhicule pesant 2 tonnes… cela signifie qu’il y aura pas mal d’inertie quand la roue avant descendra du trottoir… donc il faut que je m’écarte suffisamment de manière latérale pour pouvoir sortir du créneau

16h37 : Marche avant. Stop. Tourner le volant, marche arrière, tourner le volant. Stop. Marche avant, tourner le volant, stop…
C’est solide un arrière de C1 rouge ?
J’envisage à nouveau d’attendre que la/le propriétaire de l’embryon de voiture récupère son pot de yaourt pour partir à la danse.

3 enfants en 3 ans auto tamponeuse.jpg16h38 : l’horloge me nargue.
« Maman, elle a le droit de se garer comme cela la voiture rouge ? »
Non… Mais à bien y réfléchir moi non plus je ne devrais pas être là alors on va éviter de trop le dire…
« Disons que la personne qui s’est garée-là n’a pas réfléchit que cela pourrait me gêner pour sortir de ma place Fifi » Réponse polie à l’adresse de mes enfants (je crois en la pédagogie par l’exemple, c’est le moment de le prouver)
Je souffle, et reprend la manœuvre : marche avant, stop. Tourner le volant, marche arrière, tourner le volant. Stop. Marche avant, tourner le volant, stop…
« Maman, est ce qu’on va être en retard ? »
PITING !!
(Celui-là n’est sorti que dans ma tête)
« Ririe, j’essaie de manœuvrer, mais ce n’est pas facile… alors s’il te plait ne me parle pas »
Marche avant, tourner le volant, stop. Marche arrière. Tourner le volant, stop. Marche avant, tourner le volant, stop…
« MUSIQUE maman, je veux la musique »
« LOULOU CE N’EST PAS LE MOMENT ! »

Je regarde la voiture rouge… est-ce que cela passe ?

Non…
Y a-t-il quelqu’un à l’horizon qui pourrait être le conducteur ?

16h39 : Une femme s’approche, avec un petit garçon, un CE2 au vu du gabarit… je la vois dans mon rétro… elle s’approche du tank qu’elle est obligée de contourner vu que maintenant il empiète largement sur le trottoir : je suis totalement en biais et je ne peux pas sortir de mon emplacement.
Elle me fait un petit sourire.
Elle passe le long de la voiture rouge… qu’elle dépasse : elle est garée dix mètres plus loin !

AHHHH !

Marche avant, tourner le volant, stop. Marche arrière. Tourner le volant, stop. Marche avant, tourner le volant, stop…

Est-ce que… Est-ce que ?
YOUHOU : je peux sortir !!! Je sors
Je lâche le frein. La roue avant droite fait un bruit mat en tombant du trottoir… comme prévu le reste du tank suit, uniquement sur l’inertie de la descente… mais n’accroche pas la petite voiture rouge ce qui me déçoit presque

VICTOIRE !

Je suis liquide/en nage, mais j’ai réussi à sortir et nous pouvons prendre la route

16h41 : La rue de l’hermine est toujours libre… alors on va continuer dessus, ce sera plus rapide que de prendre par le bourg.

16h41 30″ : Bloqués. La grande place est tellement bouchée par la sortie du lycée que la rue qui y mène est embouteillée… Loi de Murphy oblige, deux des trois voitures devant moi souhaitent tourner à droite pour rentrer dans l’embouteillage… du coup mon tank ne peut s’engager à gauche pour prendre le chemin dégagé.

16h42 : C’est bien gentil monsieur monospace de déplacer ton séant sur la droite de quelques centimètre pour me faire de la place… mais j’ai un puting de tank, pas un C1 rouge !

16h43 : Mr Monospace se décale encore de quelque centimètres à droite… il fait de son mieux.

16h44 Mr Monospace se retrouve bloqué par un C1 bleu clair !!! La petite voiture ne veut pas le laisser s’engager sur la route embouteillée et s’est donc avancée pour le bloquer… me bloquant aussi par la même occasion. Derrière le C1 le chauffeur d’une camionnette rigole, puis me fait de grands signes.
Il se moque de moi ?
Ah, non… en fait il vient de reculer d’un mètre, manquant de taper la voiture derrière lui pour me laisser passer…
Merci Mr de la Camionnette !!!

16h45 : J’engage le tank dans la descente et en route pour le centre-ville. « Oui mes chéris, on est en retard pour le premier cours »

16h47 : « OUAH MAMAN : il est énorme le camion d’en face!!! » Oui il est gros… tellement gros qu’il bloque toute la rue… j’enfile le tank tant bien que mal entre deux voitures garées pour qu’il puisse passer… et moi aussi !

16h49 : Du coup on est 25 à attendre que le feu passe au vert.

16h50 : Evidemment que le feu est repassé au rouge au moment où l’on arrivait !

16h51 : Plein de place devant l’école de danse, YOUPI ! Je manœuvre et range la voiture devant la porte…

16h52 : Un tank semblable au mien se gare en face de moi… Swatch a l’air aussi énervée que moi.
J’ai un peu d’avance sur elle : mes castors juniors sont déjà sortis de voiture… Je rentre dans la salle de danse avec Fifi sur les talons, tout en tenant Loulou par la main.
Mais où est donc passé Ririe ?
Je ressors.

16h54 : Elle est avec son amie et elles font la ronde sur le trottoir : « on va à la danse, on va à la danse ! » chantent les deux fillettes à tue-tête sous l’œil blasé de Flick, la grande sœur de Flack.
« RIRIE ON EST EN RETARD !! TU VIENS IMMEDIATEMENT S’IL TE PLAIT, JE NE T’ATTENDS PAS ! »

Je tourne les talons et rentre dans la salle.

Fifi est déjà presqu’à la porte menant aux loges (l’école est dans un théâtre), Loulou est obligé de courir pour suivre le rythme que je lui impose.
J’ouvre la porte vers les loges. Fifi s’engouffre, il tient à ouvrir lui-même la porte de la loge/vestiaire… Loulou veut le suivre, mais je le retiens. En effet, je me suis arrêtée pour maintenir ouverte la porte car Flack et Ririe arrivent en courant, toujours en se tenant par la main.

Est-ce que Swatch sait que sa fille est avec la mienne ? Je l’entrevois à l’entrée de la salle… d’un petit signe de tête elle m’indique que tout va bien…
Ok, pas le temps d’attendre plus, je monte au vestiaire avec les deux fillettes de 5 ans surexcitées, un 4 ans intimidé et un 2.5 ans qui chantonne « on va à la danse, on va à la danse ! »

3enfantsen3ans calin spécial 216h57 : mon fils est en culotte et pleure : sa gourde d’eau s’est renversée sur son leggin’ et le pantalon est mouillé. « Je n’en ai pas d’autre, et de toute façon ton t-shirt cachera la trace humide ». Les pleurs redoublent. « Tu veux aller faire de la danse ? » Hochement de tête positif entre deux hoquets larmoyants. « Alors tu mets le leggin’, tu n’as pas d’autre option ». Les pleurs cessent instantanément.

16h58 : Swatch a réussi à attraper sa fille pour commencer à la changer… J’en profite pour demander à Ririe de commencer à se déshabiller. « Mon t-shirt aussi maman ? »
Oui. « Mon pantalon aussi ? » oui. « Et mes chaussettes ? »
Ce n’est pas comme si elle entrait dans sa seconde année de danse et qu’elle connaissait la réponse à toutes ces questions… Peut-être qu’elle a juste voulu savoir si le protocole avait changé durant l’été ?
Ou alors elle a voulu rajouter à mon énervement…
Bref.

16h59 : Fifi et Flack son prêts ! Je suis en pleine opération collant avec Ririe quand « MAMAN PIPI !!! »
Swatch me regarde, désemparée : « j’ai oublié de faire faire pipi à Flack avant de la changer… »
Oups.
« Ririe as-tu besoin de faire pipi toi aussi ? »
« Oui Maman »
« Moi aussi Maman » dit Fifi
« Moi aussi Maman » ajoute de sa petite voix flutée mon Loulou qui sait parfaitement que l’on ne fait pas attendre un petit propre depuis 2 semaines.

17h00 : Nous croisons Marguerite qui entre en courant dans le vestiaire avec Fleurette à son bras. Elle jette plus qu’elle ne pose son sac sur une table et commence à changer sa fille (comme nous elle l’autonomisera un autre jour)
Nous rejoignons Swatch et Flack aux toilettes. Il n’y a qu’une seule cabine. Le couloir est froid, venteux, ma fille est en collant, sans justaucorps.
Je profite de l’attente pour lui relever les cheveux par une tresse indienne qui finit en queue de cheval (cuche pour les Bretons).

17h02 : Flack est passé sur le trône, c’est autour de Ririe

17h03 : Ririe sur le trône. Quand elle en descend, je lui ordonne gentiment de retourner au vestiaire pour finir de se mettre en tenue. Mes yeux doivent lancer des éclairs car elle file sans piper mot

17h05 : Mes fils et moi sommes de retour dans le vestiaire. Swatch fini de mettre son cache cœur à Flack et enchaine sur celui de Ririe qui a revêtu son justaucorps. Swatch est une fille top, je le sais depuis longtemps… mais à cet instant précis j’ai envie de lui faire un baiser d’amour.
Non loin de nous la petite Fleurette fini d’enfiler son t-shirt. Un baiser à sa maman puis elle file rejoindre les enfants qui sont déjà entrain de danser avec des cerceaux

17h06 : Nos 4 enfants sont sur scène…
Soupirs des trois mamans fatigués : les mardis vont être costauds.

 

Mon mari n’a pas compris pourquoi j’ai éclaté en sanglots quand il m’a demandé si la reprise de la danse s’était bien passée.

 

*Les prénoms ont étés changés

Et vous ? Comment s’organisent les activités « extra-scolaires » ?

48 commentaires sur “Comment j’ai zappé la photo du premier cours de danse

  1. Bonjour, ah vastes problèmes des mères pour faire pratiquer une activité periscolaire aux petits. Mon mari sera tout content le soir du gala!!! La course dans les vestiaires, les wawa pas chauffés ou la machine à laver délicate de rose, et autres courses entre l école, le goûter et l activité, mon mari n en connaîtra jamais rien. Le pauvre il est absent pour 10j 😉

    J'aime

  2. Mdr… le thank… on doit avoir la même voiture !! 😁 franchement la reprise de la danse (c’est la 15ème année ici, donc plus de question ni de pipi 😊) ne s’est pas super bien passée parce que je devais « jeter » ma danseuse et enchaîner un rendez-vous… sauf qu’il y avait une trèèès importante course cycliste et que j’ai donc un gentil policier très souriant qui m’a interdit (moi et mes partenaires d’infortune) de passer pendant 30 minutes ! Moi je dis : vive les transports en commun !

    J'aime

    1. « tank » 😉 -je lui ai consacré déjà plusieurs articles… on vit une grande histoire lui et moi 😀
      AHHHHHHHHHHHH ! la hantise de toutes les mères : la course (cycliste ou pédestre) !
      Le seul truc pire à mon avis c’est le passage du président : avec vigie pirate ils sont cap’ de bloquer la journée, nos infortunés policiers qui doivent composer avec nous.

      J'aime

    1. Là c’était pas « un peu serré »
      Sans rire, y’avait 30cm derrière car je m’étais reculée au max pour pas bloquer les piétons et 30 cm devant…. pour info le tank fait 5m de long et 2m15 de large environ…
      Encore jeureux qu’il y ait la direction assistée
      Ce qui me faisait peur, c’est l’inertie : quand je descends les roues d’un trottoir il avance forcément d’au moins 50cm sans que je n’y puisse rien
      Je ne sais toujours pas comment j’ai réussi à sortir… mais je ne me suis plus garée là… et l’autre jour je n’ai pas reculé pour m’écarter d’un autre poteau uniquemet pour ne pas revivre ce moment de solitude au volant
      😉

      Aimé par 1 personne

    1. Merci pour les encouragements. L’an dernier j’étais la seule à venir d’aussi loin pour le cours… cette année, j’ai deux compagnes d’infortunes (enfin une car Swatch va emmener fleurette avec Flack… et si on s’en sort, elle et moi alternerons pour avoir un mardi sur deux plus cool)

      Aimé par 1 personne

      1. Ah c’est dans un sketch de Gad Elmaleh… le blond c’est LE type qui a toujours tout bon: sa voiture est nickel, ses enfants sages, blonds et toujours propre… il sait monter ses étagères IKEA en 10 minutes alors que toi tu galères une heure… 😂

        Aimé par 1 personne

  3. J’ai pris l’option « petite voiture » Pour les déplacements en ville et le tank pour les déplacements vacances ou Si nous avons besoin de nous déplacer avec toute la marmaille.

    Ma fille est passée à 3 seances de danse classique et 1 de moderne jazz par semaine (Lundi, Mercredi,vendredi et samedi).
    Je m’arrange pour du covoiturage…..
    Je fais l’aller et on me ramène ma miss.
    Nous avons la chance d’avoir les différentes activités à proximité du domicile Max 10mn de voiture.
    M a souhaité s’inscrire à la natation, 10mn de vélo via des pistes cyclables et l’affaire est dans le sac.
    Bon, ok l’hiver, je vais privilégier la voiture.
    Et Pour M, c’est le Mardi et Jeudi.
    Tant qu’à faire autant bien remplir sa semaine avec les activités!

    On a du caser une activité le samedi
    Ce que j’aime moyen car Si nous souhaitons partir en week end, nous nous retrouvons bloqués, en plus le cours de danse est de 17h45/19h…

    😊

    Aimé par 1 personne

  4. Ben loi forte de plusieurs années d expérience je ne prends plus de cours la semaine sauf le vendredi 😉 et le mercredi que en fin de journée pour pas bloquer la journée de toute la tribu Avec des allers retours et horaires. Difficile à tenir parfois. Ma Grande à du changer de club de gym cette année pour que je puisse tenir ma stratégie. Mais hors de question que je mette toute la famille en stress pour du loisirs LOL
    Bien joué en tout cas !

    Aimé par 1 personne

  5. Ohlala, quelle histoire! Tu m’as replonge dans mes mardis soirs de petite fille… Je me souviens tres bien de cette course, mais je n’avais jamais ressenti ainsi cette pression qui pesait sur les epaules de mon Papa…
    Pour l’instant, je tire tres bien mon epingle du jeu: c’est l’ecole qui organise les activites extra-scolaire, qui s’occupe des transferts des enfants et tout, et me les rend propres, prets et fatigues une heure et demie plus tard… l’extase 😀
    Courage a toi pour tous les mardis soirs de ta vie, pour les quinze prochaines annees…

    Aimé par 1 personne

  6. J’adire vous lire! Je me retrouve tellement souvent : 3 enfants en 4 ans! Ça fait du bien de lire qu’on est pas seule à traverser des tempêtes.,, mais heureusement que nos jolies tètes blondes sont là pour nous le faire oublier rapidement même si ils mettent nos nerfs à rude épreuve… bon courage

    Aimé par 1 personne

Un commentaire et ma journée s'éclaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s