Argh·Le quotidien·Les idées reçues

Addict aux écrans ?

3enfantsen3anstv_set« Je vais rester avec vous les enfants, c’est un film que je ne connais pas. »

Cette phrase m’est venue naturellement au petit matin ce weekend quand j’ai poussé le bouton ‘marche’ de la télécommande du lecteur DVD.

Nous sommes des parents restrictifs qui respectons la consigne ‘pas d’écran avant 3 ans’. Le weekend, les deux grands ont le droit à un film le matin tôt (entre 7h et 8h30) tandis que leur petit frère est encore couché (et oui, un sur les 3 dort jusqu’à 8h30/9h en weekend… ne nous enviez pas, nous avons aussi une sur les 3 dont l’heure naturelle de réveil est entre 6h02et 6h32).

Cette vidéo bi-hebdomadaire fait probablement de nous des parents indignes… Elle est une solution de facilité, très probablement.
Cette vidéo nous permet d’avoir un début de matinée au calme et tellement peu bruyant que la nuit du parent de repos peut continuer une bonne heure de plus. (Quand il s’agit de Monsieur-Mon-mari, cette vidéo permet au parent de garde de retourner chez Morphée).

Assez régulièrement, je vois que mes enfants, capables de s’occuper seuls ou avec nous toute une journée en vacances, trépignent aux petits matins de weekend en soutenant qu’ils ne savent pas comment s’occuper si nous tentons de leur refuser leur pastille télévisuelle.

539ac6a8e0138613b7c7342b871714ce--television-set-tv-setsAssez régulièrement, je me dis que nous leur avons donné là une très mauvaise habitude.
Même si c’est les zouzous qu’ils regardent.
Même si ils regardent un Disney : un enfant planté devant une télé est un enfant qui ne pousse pas.

Mais bon, nous n’avons pas trouvé le costume du parent parfait dans le placard. Alors, selon le concept de la parentalité approximative, nous laissons nos deux aînés profiter des images et nous nous offrons du calme.

Quand vient l’heure de la question…

Jeudi dernier, alors entrain de deviser (au sens propre du terme) notre future cuisine (si tout va bien, dans un mois, elle rejoindra brillamment le 21eme siècle), je vois un message de mon amie Caroline m’enjoignant à allumer France2 pour regarder le reportage d’Envoyé Spécial sur les effets de l’éxcès d’écrans sur les enfants, celui-là même dont tout le monde parle depuis, tellement il est flippant par sa démonstration.

Mon premier réflexe, face à ses images chocs, a été de me dire qu’il faut que mes deux enfants arrêtent leur dose hebdomadaire d’images.

Mais dans un second temps m’est venue cette réflexion :

Ce n’est pas mes enfants qui sont addicts aux écrans, c’est moi !

3enfantsen3ans woman-demonstrating-the-ecko-scophony-tv-receiver1Un article de Colombes Mum donne beaucoup à réfléchir. Nous, bloggers, sommes énormément présents sur les réseaux sociaux, nous lisons beaucoup sur le oueb. Quand nous avons fini de lire les autres, souvent nous reprenons la rédaction de nos propees articles. Sans compter les nombreuses heures par jour à travailler sur écran pour gagner de quoi acheter de nouveaux écrans pour voir encore mieux les images qui bougent.

En clair, ici ce ne sont pas les enfants qui sont accrocs, ni Monsieur-Mon-Mari qui n’utilise quasiment jamais un ordinateur en dehors de son lieu de travail…

Celle qui ne débranche jamais, c’est moi.

La nuit le téléphone cellulaire dort dans la cuisine.
Le jour, les seuls moments où je n’ai pas d’écran sous les yeux sont quand je suis face à mes étudiants, au volant de ma voiture ou lorsque je m’occupe de mes enfants.

3enfantsen3ans Smiling Young Couple Both Sitting On A Sofa With A

Le reste du temps il est dans une de mes poches.
Je téléphone avec.
Je joue avec.
Je lis mes courriels aux toilettes (je parie que vous aussi, sinon pourquoi vendre des portables étanches ?).
Je réseaute quand j’attends chez le médecin.
Je surfe sur le Net quand je suis au téléphone.
Je cherche sur Wiki des précisions sur ce que me raconte le reportage télé que je regarde (comment ? Wikipédia n’est pas une source fiable d’information ?).

Je fais donc partie de ces personnes qui consultent leur Tamagotchi dernier cri une bonne cinquantaine de fois par jour. Je fais occasionnellement partie de ces horribles mères qui ont les yeux rivés sur leur écran pendant que leurs enfants jouent au parc.

Prise de conscience sans action

Cela fait quelques temps déjà que je me soupçonne une véritable addiction. A ce jour pourtant je n’ai rien fait contre. Une partie de moi la pense bénigne : je contrôle ce que je lis, vois, entends…

Vraiment ?

Ftpwq-1470333131-embed-tvs_1960philcoAlors comment se fait-il qu’actuellement de nombreux sites me présentent des publicités sur les fours Samsung ?
Cela pourrait-il avoir aucun lien avec le fait que les fours double cavité que j’ai regardé soient tous (sauf un) de cette marque ?

Une fois, pour mon travail, j’ai regardé les tentes Barnums sur le net…
Il a fallu trois mois à Face de Bouc pour ne plus me proposer de promotion sur les tentes de réception.

Cet automne, pour l’APEL de l’école de mes enfants, j’ai fait des recherches de motifs à peindre au sol.
Des publicités continuent d’apparaitre dès que je me promène sur le Net.

Et on ne parlera pas des jouets B présentés dans une pub Amazon sur mon mur depuis que j’ai fait une sélection pour l’anniversaire de Ririe !

Tous les mouvements que l’on fait sur Internet sont analysés, disséqués, étudiés profondément

Cela fait des années que je le sais… j’ai fait partie des personnes qui combattent cette influence de Big Brother sur nos vies. Je ne suis et n’ai jamais été dupe : certes la consultation d’Internet est gratuite, mais Google et les autres influencent nos vies sans que nous y voyions le moindre mal… et gagnent des milliards en le faisant (à combien s’élèvent déjà les montants du patrimoine de Bill G. ou de Mark Z. ?).

J’ai appris la tuerie de Charlie Hebdo par Facebook

3enfantsen3ans famille devant écranL’attentat du Bataclan aussi : je lisais en direct des messages d’amis qu’ils envoyaient en soutien à leurs contacts présents dans la salle… Ces mêmes amis qui partageaient les réponses. A 600km de Paris, j’ai su quasiment en temps réel quels était mes copains engagés sur la Noria (via MP, on ne raconte pas tout en public et c’est heureux). J’ai tremblé pour eux toute la nuit durant.

Cela fait maintenant plusieurs années que, régulièrement, j’apprends des événements par les réseaux sociaux avant qu’ils ne soient diffusés à la radio où à la télévision. Aujourd’hui nous verrions probablement les avions s’écraser sur les tours du World Trade Center en direct dans un live Youtube.

Est-ce une bonne chose ?

L’insatiable curieuse en moi trouve cela intéressant.
Mais mon cerveau n’aime pas cette culture de l’immédiateté de l’information pour trois raisons :

  1. Où s’arrête l’information et où commence le voyeurisme ?
  2. A tout moment ma journée peut se trouver interrompue par un flot ininterrompu d’informations parasites.
  3. Face au flot, comment prendre du recul et trier les données intéressantes des inutiles ?

A l’arrivée, rester connectée aux médias me semble une belle perte de temps.

Rester connectée aux reseau sociaux ne vaut peut être pas beaucoup mieux : certes, il y a tous ces amis avec lesquels on partage réellement des choses.
Mais j’avoue que j’ai aussi souscrit a des pages facebooks dont l’intéret n’est pas certain… voire totalement inexistant.

Le reportage de France2 tire la sonnette d’alarme

  • Trop d’écran influe probablement sur les capacités cognitives des enfants surexposés.
  • Les écrans rendent accrocs les petits, un peu comme n’importe quelle drogue.

C’est un fait : les écrans nous font faire des choses ahurissantes.

Je ne vais pas revenir sur les gens qui ne lisent plus, sur les risques engendrés par la surexposition de sa vie sur les réseaux sociaux…

Je vais plutôt penser à moi.
Je vais me prendre ne main pour lâcher ce petit appareil de moins de 14 x 7 cm avec lequel je passe peut être autant de temps qu’avec mes enfants.
Aujourd’hui, j’ai envie de prendre de la distance avec lui… avec les écrans en général.

Comment faire ?

3enfantsen3ans Television-1950s

Pour commencer, je vais le poser sur le comptoir de la cuisine et aller retourner me poser sur le canapé, entre mes deux aînés, devant la télé. Ils regardent Peter et Elliot le dragon. J’aime le style désuet de ce film dont je ne garde aucun souvenir, bien que j’ai probablement dû le voir enfant, quand on avait un poste de télévision muni d’un tube cathodique diffusant seulement 3 chaînes.

Quand le film sera fini, on sortira le jeu « échelle et serpent » et nous disputerons une partie animée. Puis nous mangerons tous ensemble de la brioche maison.

 

Nota : cet article n’est aucunement sponsorisé !

Impression

52 commentaires sur “Addict aux écrans ?

  1. Je suis en pleine réflexion sur le sujet… Je m’aperçois que j’ai quasi continuellement mon téléphone en main…
    Et ce n’est pas un bon exemple pour mes loulous que je restreins beaucoup à ce sujet !
    Bref, on va essayer de le ranger cet objet addictif !
    Bises
    Virginie

    Aimé par 1 personne

  2. De plus en plus, je le pose loin de moi et me détache de mon téléphone. Je l’ai rarement sur moi et cela fait un bien fou. Je pense aussi aux conséquences que cela peut avoir sur les enfants. Mon mari ne partage pas forcément le même point de vue que moi (pour le moment). Quand les enfants seront plus grands, cela promet des discussions animées !

    Aimé par 1 personne

    1. Le débat est lancé, il n’en est qu’au tout début. C’est volontairement que je ne suis pas entrée dedans ici (d’autres l’ont fait déjà de façon très intéressante)
      Mais ce que je retiens, c’est que ce quand on voit un enfant de 18 mois mettre en route des applis ou choisir ses vidéos sur un téléphone ou une tablette, ce n’est pas de l’intelligence… c’est un réflexe Pavlovien.

      Aimé par 1 personne

  3. Aahhaha entre la télé, la Nintendo Switch, la Nintendo DS, mon téléphone, l’ordi, mon Ipad…. des écrans, j’en ai en veux tu en voila…. Comme toi, je suis accro…. et pourtant je n’avais pas la télé étant petite !
    Je lutte sans lutter…. disons que j’essaye de finir tout ce que je dois faire avant de me poser devant 🙂

    Pour les enfants : rien la semaine, et le week-end, comme toi, je m’offre un peu de calme à pas cher. Ce sera plus facile de se motiver à sortir loin de la télé cet été 🙂
    Bien sûr que je sais que ce n’est pas bon. Tout comme gaver ma fille de petits beurre pour qu’elle ne morde personne au supermarché n’est pas l’idéal mais…. pfff, en ce moment je suis en mode : « tu veux critiquer ? Viens prendre ma place, ça me fera des vacances ! »

    En tout cas d’accord avec ton analyse : ce sont aussi (avant tout ?) les adultes qui sont accro 😀

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai également vu le reportage sur les écrans qui m’a confirmé ce que je savais déjà mais un petit rafraîchissement ne fait jamais de mal…
    Ma fille a deux ans et elle regarde chaque matin et chaque soir pendant son biberon un dessin animé de 5-7 min environ (Tchoupi, Le manège enchanté ou les Petites bêtes). Je choisis ces dessins animés en replay sur France 5, ainsi pas de crainte qu’un deuxième dessin animé enchaîne sur le premier, ni que les publicités n’arrivent. Car là est le vrai problème avec ma Louloutte : les publicités. C’est incroyable à quel point cela peut l’hypnotiser. Du coup, je suis hyper vigilante sur ça ; je coupe la télé dès qu’il y a publicité.

    Aimé par 1 personne

  5. J’aime beaucoup ton article. Effectivement, c’est à nous de nous remettre en question.
    Il est vrai que ce n’est pas toujours simple.
    Pour le moment, j’ai réussi à ne pas craquer pour la télé, même si ma fille la regarde quand son père la regarde aussi et pour le coup, les mangas, ce n’est pas franchement adapté à son âge !!
    Mais mon mari est accro à la télé et je n’ai pas encore réussi à négocier la délocalisation dans une autre pièce que le salon.
    Et puis, moi, je ne suis pas forcément mieux, car je suis souvent sur mon ordi ou mon portable, mais si j’essaie de limiter en sa présence.
    Enfin, pas simple cette affaire. Finalement, on fait comme on peut.

    Aimé par 1 personne

    1. Pour la télé, j’ai été accroc pendant très longtemps. et puis un jour, comme on se lève, je l’ai éteinte.
      C’était il y a 18 mois.
      Maintenant je regarde le programme avant d’allumer…. et ne l’allume plus qu’occasionnellement du coup !
      Mais il me reste encore tous les autres écrans !

      Aimé par 1 personne

      1. C’est ça. Doucement, mais sûrement! Pour ma part, sur mon téléphone, je désactive internet dès que j’ai terminé de m’en servir, comme ça, je suis moins tenté. Je n’ai pas les notifications qui sonne ou vibre toutes les 5 min 🙂

        Aimé par 1 personne

  6. J’aime évidemment et je conseille à tous tes lecteurs très vivement de lire TV LOBOTOMIE DE MICHEL DESMURGET. C’est un livre très très documenté d’un chercheur en neurosciences au CNRS qui montre que TOUS les écrans sont néfastes au développement des enfants (et pas, seulement jusqu’à 3 ans) aux adultes à partir de 40 ans (dégénérescence type Alzeihmer et autres). Et à l’inverse que le fait de grandir augmente le QI et rend heureux. Livre qui te fait changer radicalement de vie une fois que tu l’as lu. Par contre, il rend les gens très agressif quand on veut en parler car les gens ne sont pas prêts à le croire (et à lire les études scientifiques) et les médias peu disposés à se savonner la planche. D’où cette honteuse affiche créé par des médecins payés par les médias (Serge Tisser on) 3-6-9-12. Non un enfant n’est pas prêt neurologiquement à regarder la télé de manière régulière (l’exception c’est différent) à 3 ans. 7 ans serait mieux…

    Aimé par 1 personne

      1. Ha oui c’est clair ! A part quelques émissions ou bons films, on perd beaucoup de temps pour rien… Ou pire pour devenir con, désolée du terme. Et internet n’est pas toujours mieux, c’est pourquoi je pars de plus en plus des forums ou groupes divers… D’ailleurs c’est mon prochain article… J’expliquerai la réaction hallucinante des gens sur cette fameuse émission dont tu parlais d’envoyé spécial ! Leur déni perpétuel… Ça fait peur 😦

        Aimé par 1 personne

  7. Sinon les trucs pour nous les parents. Pédagogie par l’exemple : se cacher de ses enfants pour utiliser les écrans y compris les SMS. Il suffit de monter qq secondes dans une chambre où dans les toilettes… Ne pas utiliser l’ordinateur devant eux ou la télé et se présenter à lire devant eux. Ils feront de même.. Qd on regarde la télé le soir et un de nos petits arrivent nous dire qu’il veut boire… , on l’éteint sinon le gamin reste scotché devant. Et puis pédagogie par l’exemple… On n’interdit pas complètement la télé mais c’est un loisir exceptionnel. Cela durera le temps que ça durera car nos petits vont grandir mais ce sera toujours beaucoup d’années de gagné.

    Aimé par 1 personne

      1. Je laisse la porte ouverte… du coup il passent la tête pour vérifier ma présence et après ils me filent la paix la plupart du temps… et parfois j’en ai 3 avec moi ! (mes WC sont grands, on tient à 5 sans problème, suivant mon expérience)

        Aimé par 1 personne

      2. Quand ils sont tout petits c’est difficile car ce serait dangereux de les laisser seuls donc effectivement ça concerne à partir de 3/4 ans.. Sinon il faut attendre l’autre parent pour s’esquiver 😀

        Aimé par 1 personne

  8. Finalement, je suis devenue clairement accros aux écrans (internet) moi même, pourtant je suis assez peu restrictive avec la télé.
    Moi ça me choque que tu puisses te culpabiliser de leur mettre 1 film le samedi matin – pour moi ça n’a rien de honteux, au contraire c’est déjà très bien!
    Tant que tu limites, et que tu vois que tes enfants arrivent très bien à se débrouiller sans télé, je crois qu’il n’y a rien de mal. je sais que je suis à contre courant d’un mouvement « bienveillant » qui ne voit que le diable dans la télé, mais pour moi le diable est dans la façon de s’en servir, sans limites, sans discernement, sans recul. Quand on arrive à avoir ces éléments là, et à les transmettre à nos enfants, je trouve que ça reste gérable. Mais bon. Ca reste à surveiller, toujours, évidemment! J’espère ne pas me tromper, mais je crois que comme dans tout, l’équilibre reste dans la modération, et l’utilisation raisonnée!

    J'aime

    1. Sur le principe je suis d’accord avec toi. Ce qui m’interpelle, c’est la réaction que peut avoir mon fils de 4.5 ans quand je lui dis non : il hurle et trépigne.
      Sur ce point il me ressemble comme moi… quand quelque chose l’intéresse, lui plait, il peut facilement en faire une obsession. Et ce n’est pas bon.
      Sa réaction violente n’est pas acceptable : la télévision n’est pas un dû et il y a une façon de demander à voir une vidéo….
      Donc je ne culpabilise pas plus que cela, mais je me demande si, même un film ou deux par semaine, ce n’est pas déjà trop ?
      Par contre, Caroline te dirait que 0 écrans c’est ce qu’il faut 😉 (et comme c’est une de mes meilleures amies, il est possible qu’elle m’influence sur ce point -même si elle n’est absolument pas du genre à me faire culpabiliser-)

      Aimé par 1 personne

      1. Nous on n’est pas à 0 écrans par contre, loin de là… C’est Michel Desmurget qui est à 0 TV et qui fait culpabiliser lol. Là, je suis en train de le relire histoire de faire une petite piqûre de rappel et j’espère arriver à le faire lire à mon mari. Il a compris le truc de ne plus regarder la télé devant nos enfants, mais regarde encore trop systématiquement chaque soir. Le problème pour ton fiston 3 enfants en 3 ans, c’est le rituel je pense, c’est toujours ça le plus compliqué à déconstruire quand ils ont un rituel. Mais en fait, tu n’as pas besoin de l’enlever je pense, c’est juste deux fois une heure et de DVD donc franchement, faites vous plaisir et dormez… Je pense que certains enfants sont plus fragilisés que d’autres et peuvent devenir plus facilement addicts mais tes enfants vont très bien. Après c’est vrai que tu as la chance d’avoir des enfants encore jeunes qui oublieraient vite leurs premières habitudes de TV. Ici mes petits ont totalement oublié la vraie télé mais ils connaissent encore les DVD et je suis heureuse de leur montrer des classiques Disney 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. C’est vrai que Fifi est énormément dans les rituels et les choses doivent être dans les bonnes cases etc.
        Pour Samedi on a déjà prévu Alice au Pays des Merveilles : c’est le thème de leur balai de fin d’année au spectacle de danse et ils doivent chacun choisir un personnage… M’est avis qu’il va y avoir 9 Alice 😉
        (groupe de 11 avec 2 garçons) et mon Fifi veut être le chat 🙂

        J'aime

  9. Comment te dire que j’ai le même article en brouillon (et dans ma tête) sauf que je n’ai pas vu le reportage sur France 2… Je vais regarder le replay s’il est encore là!!
    J’avoue ma fille est exposée aux écrans alors qu’elle a moins de 3 ans. Et pourquoi? Car nous adultes, on est accro! Bon, ce que j’apprécie c’est que finalement, elle s’en fout pas mal de la télé… ouf!
    Par contre quand je le vois du haut de ses même pas 2 ans s’assoir dans le fauteuil et m’imiter avec un faux téléphone, ça me fait peur… Quel exemple lui donnons nous?? Bref, on doit se désintoxiquer…
    Et avant d’entamer cette cure de désintox, je vais songer à écrire cet article qui n’a qu’un titre dans mes brouillons ^^

    J'aime

    1. Merci pour ton retour d’expérience. Normalement le lien que j’ai mit vers envoyé spécial est là pour quelques temps puisque je l’ai prit sur le Youtube de l’émission.
      Par contre, as tu besoin de voir le reportage avant d’écrire ? c’est une vraie question car il pourrait influencer les idées que tu as sur le sujet…
      En tout cas, j’ai hâte de découvrir ton angle de vue sur ce sujet 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. C’est bon à savoir, je n’ai pas cliqué sur ton lien donc je n’ai pas vu que c’était du Youtube. Tu as raison, je pense que je ne regarderai pas avant d’écrire l’article ou alors juste pour la conclusion 😉

        Aimé par 1 personne

    1. (c’est bizarre tu n’es pas connectée avec ton pseudo habituel)
      Vivre avec son temps soit je suis d’accord… mais pas au détriment de sa santé ou de sa vie sociale ‘réelle’ je pense.
      Et puis aussi, je pense qu’une addiction, quelle qu’elle soit, ne peut être une bonne chose… Ceci étant bien évidemment mon point de vue et nous pouvons parfaitement ne pas être d’accord 🙂

      J'aime

  10. Je suis moi même addict à mon téléphone. Faut dire qu’il est pénible aussi, avec lui je fais tout, du vidal au shopping, banque, blog ect. J’ai regardé les dessins animés le mercredi matin assez tôt. Cependant, j’ai tjs beaucoup lu le soir.
    A la maison, c’est dessin animés le matin le mercredi et le samedi. Pas les jours d’école et pas le soir, on préfère jouer. C’est déjà surement trop.

    Aimé par 1 personne

  11. Difficile de trouver sa place, la place du téléphone, celle de la télé ou autre au milieu de toutes ces informations, au milieu de nos envies, au milieu de nos vie…
    Ici finalement, on ne s’en sort pas si mal.
    D’un point de vue professionnel je me bats tous les jours contre l’utilisation intempestive des téléphones au lycée. Alors autant te dire que mon téléphone fait un petit tour rapide dans ma main uniquement à la pause de midi et si je suis bien accompagnée, je ne le sors même pas de la journée. Je me fais même disputer par Nounou car je ne réponds pas à ses SMS. En même temps « Pilou3 pleure » et alors ? Je suis à 35 km de lui qu’est-ce que j’y peux !!!
    Pour le reste c’est travail ou blog.
    Pour la télé je me bats avec Papa car Nous n’avons pas la même vision des choses. Surtout qu’il a la capacité d’être complètement absorbé par l’écran qu’il regarde et tout ce qui l’entoure disparaît. Je déteste ça !!!

    Pour les Pilous je ne m’inquiète pas peut-être à tord, mais qui sait ?
    Du moment qu’entre une sortie et la télé, qu’entre un jeu de société et la télé, qu’entre une bêtise et la télé, ils ne choisissent pas la télé, je continuerai à leur laisser regarder un dessin animé lorsqu’ils en ont vraiment envie 😀

    Je te souhaite de pouvoir mener ta réflexion jusqu’au bout et faire tes choix comme il te conviendra au mieux.
    Bon courage ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton retour d’expérience
      Je pense que beaucoup de mâles sont capables d’être absorbés totalement par la boite à image. dans mon esprit c’est un truc du chromosome Y qu’ils ont plaisir à garder pour ne pas être multitache

      J'aime

  12. Rien à voir mais pour le four je suis fan des fours neff a porté rétractable.
    Pour les écrans je suis addicte. 10h par jour devant mon pc au bureau et tout le reste le téléphone en main je l’ai toujours sous la main.
    Après je n’ai aucun mal à ne plus du tout l avoir en vacances par exemple. Alors je ne sais pas si il y a addiction mais très clairement j’ai réellement des réflexes liés au portable que je ne contrôle pas. A rafraîchir sans arrêt les mails. A regarder l heure dix fois. A vérifier que j’ai pas reçu de sms alors que je l’aurais entendu sonner et que j’en attends pas un spécialement…
    allez. Cet aprèm je fais comme toi je vais le mettre dans la cuisine 😉

    J'aime

Un commentaire et ma journée s'éclaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s